Comanav : BMCE Bank largue les amarres

Après une semaine de suspense, BMCE Bank a finalement décidé de céder ses parts dans le capital de la Comanav. Ainsi, c’est la totalité du capital de la Compagnie marocaine de navigation (Comanav) qui sera privatisée, suite à un appel d’offres international lancé aujourd’hui, lundi 22 janvier. Pour cette offre, le futur acquéreur devra au minimum apporter une somme de 2,2 milliards de dirhams pour convaincre la Direction des entreprises publiques et de la privatisation (DEPP), relevant du ministère des Finances et de la Privatisation. Il est à noter que le capital de la Comanav est détenu à hauteur de 75,93% par l’Etat, soit 11.320.045 actions. Le Trésor marocain y détient 44,5% du capital, l’Office chérifien des phosphates (OCP) 7,7%, l’Office de commercialisation et d’exportation (OCE ) 0,66% et Fipar-Holding, fonds d’investissement de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) 23,43%.
Quant à la part du holding financier Finance.com (BMCE Bank), détenteur de 3.513.695 actions  dans le capital de la Comanav, elle s’élève à 23,57%.  Ce dernier a exercé une option contractuelle de sortie du capital social de la Comanav, indique le ministère des Finances et de la Privatisation. «Une opération qui lui permet de céder conjointement avec le Trésor marocain ses actions à l’acquéreur de la participation de ce dernier dans le capital de la Comanav, et ce dans les mêmes conditions de prix et de paiement et dans les mêmes proportions que le Trésor».
Par ailleurs, les sociétés candidates doivent réaliser un chiffre d’affaires supérieur ou égal à 550.000.000 dirhams et faire parvenir leurs dossiers au département de Fathallah Oualalou au plus tard le 29 mars 2007 à 10 heures GMT. Pour renforcer son image en perspective de cette opération de privatisation, la Comanav a procédé à une émission obligataire de 250 millions de dirhams sur une maturité de 7 ans au mois de décembre dernier. Pour rappel, cette opération s’inscrivait dans le cadre du plan global de la restructuration de la compagnie, visant un rééquilibrage de l’endettement financier. Sur la liste des premiers candidats intéressés par cette opération, l’on note le français CMA-CGM, l’italien Grimaldi et l’espagnol Transmed. Du côté marocain, des consortiums devraient se manifester avant la date butoir de cette privatisation. L’appel d’offres étant également ouvert aux consortiums, le holding financier Finance.com pourrait,  en s’alliant avec des opérateurs maritimes, déposer sa candidature, ce qui lui permettra à terme de faire partie d’un grand groupe maritime pluridisciplinaire.

La Comanav en bref
Pour les résultats financiers du groupe la Comanav enregistrés en 2005, les principaux  indicateurs sont :

   • Chiffre d’affaires : 2,1 milliards de dirhams.
   • Excédent brut d’exploitation (EBE) : 265 millions de dirhams.
   • Résultat d’exploitation : 153 millions de dirhams.
   • Résultat net : 90 millions de dirhams.
   • Total bilan : 2,4 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *