Commerce extérieur : L ADII et l APRAM institutionnalisent leur relation

Commerce extérieur : L ADII et l APRAM institutionnalisent leur relation

Un nouvel accord vient renforcer les relations entre les agents maritimes, consignataires de navires et courtiers d’affrètement du Maroc et l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII).

Cette convention qui a été ratifiée mercredi à Casablanca ambitionne d’institutionnaliser les relations de coopération entre l’ADII et l’association des agents maritimes, consignataires de navires et courtiers d’affrètement (APRAM). « Cet accord-cadre traduit la volonté commune des deux parties à œuvrer ensemble dans une démarche participative et inclusive pour la promotion d’un partenariat public-privé au service de l’entreprise, de la croissance et de l’emploi », souligne dans ce sens Abdelaziz Mantrach, président de l’APRAM.

A cet égard, un comité de pilotage et d’évaluation, présidé par le DG de l’ADII et le président de l’APRAM, sera institué afin de définir une feuille de route des actions à entreprendre chaque année et de veiller à l’application des différents plans d’action. «Parmi les axes de travail identifiés, figurent la compétitivité logistique, la diminution du délai de séjour des marchandises dans les ports marocains, l’amélioration de la qualité de services au profit des opérateurs du commerce extérieur et la mise à niveau des professionnels de la chaîne logistique portuaire à travers la formation et la labellisation», explique M. Mantrach. Et d’ajouter que «l’APRAM qui n’a cessé d’œuvrer à la fluidité et l’excellence des services portuaires, demeure disposée à entreprendre avec les autres organismes de la communauté portuaire toutes les actions nécessaires pour atteindre ces objectifs».

Par ailleurs, cet accord intervient également à l’instar des conventions conclues avec d’autres associations actives dans le domaine du commerce extérieur répondant ainsi aux obligations de la stratégie «Horizon 2015», tracée par l’administration des douanes. S’exprimant à ce sujet, Zouhair Chrofi, directeur général de l’ADII, a souligné que «cette stratégie cible trois segments, à savoir les opérateurs économiques, les partenaires institutionnels et les particuliers».

Et de poursuivre qu’ «elle est fondée autour d’une ambition érigée en valeur institutionnelle qui n’est tout autre que la douane, des hommes et des femmes portés par une exigence de qualité».

A cet égard, 10 engagements sont définis au profit des clients. De même, 20 objectifs stratégiques et 44 projets sont gérés de manière transversale et dont la moitié est d’ores et déjà entamée. Notons que l’APRAM vient d’être accréditée comme organisme de certification au standard qualité Fonasba des agents maritimes.

Ce standard qualité, créé en 2007, a été conçu particulièrement pour le secteur maritime comme norme de professionnalisme des communautés de courtage d’affrètement de navires et d’agents maritimes internationales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *