Commerce maritime: L’APRAM certifie ses opérateurs économiques agréés

Commerce maritime: L’APRAM certifie ses opérateurs économiques agréés

L’association vient de délivrer à trois de ses adhérents le certificat d’opérateur économique agréé. Une cérémonie à laquelle a pris part Zouhair Chorfi, directeur général de l’administration des douanes et impôts indirects. L’attribution de ce statut couronne les efforts de l’APRAM à mettre en place une approche organisationnelle en phase avec les réglementations en vigueur. «Nous avons toujours opté au sein de l’APRAM pour l’excellence et la qualité.

Notre souci est d’assurer la gestion transparente des procédures. C’est dans cette optique que nous avons entamé avec les services de la douane la catégorisation de nos membres et en l’occurrence leur attribuer le statut d’opérateur économique agréé. Cette certification nous a nécessité un long chemin de travail, d’audit et de mise à niveau des membres», indique à ALM Abdelaziz Mantrach, président de l’APRAM.

Elles étaient 18 entreprises à mener le chemin de la certification. Le premier lot choisi est de Safi et Casablanca. «Ces entreprises ont pris le train de la transparence et de la responsabilité sociale. Ce sont des entreprises qui payent toutes leurs obligations fiscales et s font des ressources humaines leur priorité absolue», précise M. Mantrach.

Et de poursuivre que «la sélection des opérateurs économiques agréés dépend de plusieurs critères. Les entreprises doivent sécuriser leurs procédures et ne pas avoir d’antécédents vis-à-vis de l’administration en général et de la douane en particulier». Le statut de l’opérateur économique agréé confère auxdites entreprises de nombreux avantages. Citons, entre autres, les procédures simplifiées pour l’amélioration de la compétitivité et de la réactivité, le label de confiance douanier reconnu au niveau international ainsi que l’accompagnement douanier personnalisé.

La collaboration avec l’administration des douanes et impôts indirects reflète l’engagement de l’APRAM à améliorer la situation des agents maritimes et du commerce extérieur en vue de garantir un produit marocain compétitif sur le marché étranger. L’association se veut une force de proposition.

L’APRAM ne cesse de proposer des solutions qui tendent en faveur de la facilitation des procédures et la réduction de délai de séjour dans les ports marocains. L’association dispense également à ses membres des sessions de formation personnalisées afin de combler le manque en ressources humaines expérimentées dont souffre le secteur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *