Communication financière : BMCE toujours gourmande d investissements gagnants

Communication financière : BMCE toujours gourmande d investissements gagnants

BMCE Bank nourrit de grandes ambitions régionales et continentales, notamment le renforcement de sa présence en Afrique et la conquête de nouveaux partenaires. C’est là la vision d’avenir du président-directeur général du Groupe BMCE Bank, Othmane Benjelloun, exprimée lors de la présentation des performances annuelles 2012 du groupe, tenue vendredi 12 avril à Casablanca. Cette vision fait suite aux «performances remarquables», comme qualifiées par l’administrateur directeur général délégué auprès de la présidence, Brahim Benjelloun-Touimi, réalisées par le Groupe BMCE Bank au terme de l’exercice 2012. En effet, le groupe a, en dépit de l’acquittement d’un montant global de 400 millions de dirhams au titre de charges fiscales exceptionnelles, procédé au renforcement de la participation dans le capital de Bank of Africa de 59,4 à 62,02%, à l’augmentation de capital pour un montant de 1,5 milliard de dirhams réservé aux actionnaires et à l’émission d’un emprunt subordonné d’un montant de 1 milliard de dirhams, en plus de soutenir la dynamique de croissance continue de ses actifs avec plus de 230 milliards de dirhams d’actifs implantés dans 27 pays à travers un millier d’agences.
De ce fait, la présentation des résultats 2012 a été une confirmation de la capacité bénéficiaire de BMCE Bank avec un résultat net agrégé hors exceptionnel de plus de 1 milliard de dirhams, en hausse de 90% par rapport à l’exercice précédent, et de 31% après impact des éléments fiscaux exceptionnels, pour atterrir ainsi à 713 millions de dirhams à fin 2012. Pour sa part, le PNB agrégé réalise une hausse de 13%, à 4,6 milliards de dirhams, grâce à la bonne tenue du «core business» de la banque comme en témoigne l’évolution favorable de la marge d’intérêts de 11% et de la marge sur commissions de 9%. Dans le même sillage le groupe a relevé le renforcement de son assise financière, portant les capitaux propres part du groupe à 14,3 milliards de dirhams en 2012, soit une évolution de 15%, notamment grâce à l’augmentation de capital réservée aux actionnaires de référence réalisée en 2012 d’un montant de 1,5 milliard de dirhams pour accompagner la stratégie de développement du groupe au Maroc et à l’international et s’aligner sur les nouvelles exigences réglementaires. Il est également à noter que le groupe a réalisé une progression de 47% de son RNPG hors éléments exceptionnels. Une réalisation qui se traduit par la performance significative des activités au Maroc, notamment celle de BMCE Bank SA dont la contribution s’est améliorée de 78% et celle de la filière «banque d’affaires et gestion d’actifs» dont l’apport dans le RNPG hors exceptionnel s’est apprécié de 15%. Mais également par le bilan «appréciable» des activités à l’international, avec une contribution positive des filiales européennes, représentant une part de 4% dans le RNPG hors exceptionnel contre une contribution négative une année auparavant et la hausse de 30% de la contribution des activités de l’Afrique subsaharienne. À ce titre il s’agit du redressement de la situation financière de la filiale londonienne du Groupe, BMCE Bank International Plc, qui ressort pour la 1ère fois depuis sa création avec un résultat net positif de 1,2 million de livres sterling et ce, grâce au «programme majeur de restructuration entrepris depuis 2011», explique le groupe. Pour ce qui est des objectifs du programme de transformation sur la période 2012-2015, M. Benjelloun Touimi a mis en avant la reprise du programme d’ouverture d’agences afin de préserver la part de marché guichet à 15%, l’accentuation de la proximité vis-à-vis de la clientèle et le développement du PNB ainsi que la refonte de la fonction de contrôle permanent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *