Communiqué de l’ANRT relatif à l’attribution de la 3ème licence du fixe

ROYAUME DU MAROC
LE PREMIER MINISTRE
Le 21 septembre 2005


Maroc Connect est déclarée attributaire d’une licence nouvelle
génération offrant les services fixes avec mobilité restreinte

Conformément aux recommandations du rapport d’instruction du 08 juillet 2005, les compléments d’informations, sollicités par l’ANRT auprès des soumissionnaires pour une licence offrant les services de mobilité restreinte, ont été communiqués le 15 septembre 2005, date limité fixée par l’agence. L’ANRT a procédé à l’évaluation complète des offres qui ont été transmises et a soumis son rapport d’instruction à M. le Premier Ministre qui l’a approuvé le 20 septembre 2005. Ce rapport public est disponible sur le site Internet de l’ANRT www.anrt.net.ma.
A l’issue de cette évaluation, la société Maroc Connect est déclarée attributaire
d’une licence nouvelle génération pour l’établissement et l’exploitation d’un réseau de télécommunications fixes incluant les services de mobilité restreinte, de transport interurbain et international. Il est à rappeler que le service de mobilité restreinte est défini comme étant un service de télécommunications permettant, à l’abonné d’un opérateur, d’accéder aux services de télécommunications offerts par celui-ci sur une zone géographique d’un diamètre maximum de 35 km, en dehors de laquelle cet abonné n’aura la
possibilité ni d’émettre ni de recevoir des communications.
A travers une approche innovante moyennant l’utilisation de nouvelles technologies (CDMA et WiMAX) et d’un important réseau d’infrastructure alternative (fibre optique), Maroc connect propose un adressage homogène et équilibré des différents segments de marché à même de contribuer fortement au développement des télécommunications au Maroc. Ce projet s’appuie sur des garanties supportant l’offre de Maroc Connect matérialisées par un actionnariat de référence (ONA) et un partenariat stratégique avec l’ONE.
L’offre de Maroc Connect consiste également en une contrepartie financière de
trois cent six (306) millions de dirhams et d’un important niveau d’investissement atteignant près d’un milliard de dirhams à l’issue de la première année.
L’annonce de ce résultat finalise le processus de libéralisation du marché des
télécommunications fixes. L’entrée de deux nouveaux acteurs, Meditel et Maroc Connect, préfigure une nouvelle dynamique du marché autour des services fixes et de mobilité restreinte et prépare un nouveau paysage du secteur des télécommunications au Royaume du Maroc et ce, conformément aux orientations générales du gouvernement pour la libéralisation du secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *