Compact II : Des consultations publiques pour 15 établissements de formation professionnelle

Compact II : Des consultations publiques pour 15 établissements de formation professionnelle

Totalisant un investissement global de plus de 813 millions de dirhams

Ces établissements couvrent des secteurs vecteurs de richesse et d’emploi, notamment l’agriculture et l’agro-industrie, le tourisme, l’industrie, l’artisanat, le BTP, le transport, la logistique et la santé.

Une quinzaine d’établissements de formation professionnelle (EFP) réalisés dans le cadre du compact II du Millennium Challenge Corporation (MCC) sera sujette à partir de la semaine prochaine à l’examen.

L’idée étant d’évaluer l’impact environnemental et social des travaux de ces infrastructures bénéficiant du soutien du Fonds Charaka. Pour ce faire, l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) en charge du pilotage du MCC procédera du 19 au 29 novembre à des consultations publiques et ce dans huit villes du Royaume. Le périple débutera d’Oujda pour finir à Ouarzazate, en passant par Fès, Meknès, Casablanca, Tanger, Ouazzane et Beni Mellal. Ces consultations viennent en effet consacrer l’approche participative adaptée par le MCA et ce dès les premières phases de développement de l’activité «formation professionnelle».

L’objectif étant d’examiner les résultats de l’étude relative à l’impact environnemental et social des travaux d’infrastructures relatifs à la création de 9 nouveaux établissements de formation professionnelle ainsi qu’à l’extension ou la réhabilitation de six autres existants.

Les consultations portent également sur la définition concertée de la consistance de ces travaux dont le démarrage est prévu pour 2020. Ces 15 établissements concernés par les consultations publiques totalisent un investissement de 813,4 millions de dirhams. Ils couvrent des secteurs vecteurs de richesse et d’emploi. Citons à cet effet l’agriculture et l’agro-industrie, le tourisme, l’industrie, l’artisanat, le BTP, le transport, la logistique et la santé. A terme, ces établissements accueilleront chaque année 8.400 stagiaires. Il est à noter que le compact II fait de l’éducation et la formation une de ses principales composantes. L’ambition étant de booster l’employabilité à travers ces deux leviers. Ceci passe, entre autres, par l’élaboration d’un nouveau modèle d’établissement intégré. Les principaux enjeux techniques, environnementaux, sociaux et sanitaires de ces établissements de formations ont été relevés lors du diagnostic technique participatif des infrastructures des EFP existants préalablement établi ainsi que du relevé de l’état de  référence des EFP à créer. Ce qui a permis de définir les mesures nécessaires à la réhabilitation ou à la réalisation des infrastructures des EFP bénéficiaires.

La finalité étant de créer un environnement propice à l’amélioration de la qualité des formations et des performances de ces établissements. Se référant au MCA-Morocco, «les mesures préconisées accordent une grande importance à la réalisation de travaux d’infrastructures visant la garantie de la sécurité sanitaire et sociale au sein des EFP bénéficiaires, la mise en place d’infrastructures et d’équipements de base au profit des personnes ayant des besoins spécifiques et le respect de l’approche genre». Notons que ce chantier est financé par le Fonds Charaka d’un montant avoisinant les 100 millions de dollars dont une contribution de 30 millions de dollars du gouvernement marocain et ce dans le cadre de la composante «éducation et formation pour l’employabilité» du «compact II» du MCC. Cette nouvelle génération des établissements de formation professionnelle contribuera à améliorer l’employabilité des jeunes.

Ces établissements auront également un impact positif sur la compétitivité des entreprises et ce à travers la mise en place d’une offre de formation professionnelle tirée par la demande du secteur privé et l’adoption des modèles de gouvernance basés sur le partenariat public-privé.

Planning des consultations publiques

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *