Compagnies marocaines : L assureur assuré !

Compagnies marocaines : L assureur assuré !

Le secteur des assurances marocain conserve son positionnement à l’échelle africaine et arabe. Les compagnies nationales ont confirmé leur résilience se plaçant ainsi en tête du panorama régional au titre de l’année 2012. Le Maroc, second marché en Afrique, occupe la troisième place dans le monde arabe. Un constat qui vient d’être mis en relief par la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DAPS) dans son rapport d’activité annuel.

2012 est plus au moins synonyme de performance régionale pour le Royaume. En termes de pénétration, les assurances du Maroc ont atteint la première place dans le monde arabe avec un taux de l’ordre de 3,14 % pour l’ensemble des primes. Les assurances non vie détiennent, dans ce sens, une part de 2,07% contre 1,05% retenue pour l’assurance vie.

Au niveau national, la progression fut au rendez-vous. Le marché s’est accru de 8,89% par rapport à l’exercice précédent. Cette évolution fut principalement tirée par le total de primes émises qui fut de l’ordre de 25,84 milliards de dirhams contre 23,73 milliards de dirhams en 2011. Compte tenu des primes réalisées, les opérations non vie ont décroché au titre de l’année 2012 environ 66,04% du total.

Dans ce sens, les primes générées à fin 2012 s’élèvent à plus de 17 milliards de dirhams. De ce montant, l’assurance auto contribue à hauteur de 31,04%, soit une valeur de 8,02 milliards de dirhams. La deuxième place revient aux accidents corporels, maladies et maternité qui ont réalisé une prime de l’ordre de 2,94 milliards de dirhams, soit 11,38% des opérations non-vie. Suivis donc des opérations accidents du travail et maladies professionnelles qui ont atteint à fin 2012 les 2,03 milliards de dirhams contre 657,49 millions de dirhams d’assurance transport. La part des incendies et éléments naturels dans les opérations non vie fut de l’ordre de 4,74% totalisant, ainsi, une prime de 1,22 milliard de dirhams. Les assurances des risques techniques décrochent, pour la même période, une part de 1,31% au moment où les assurances crédit ne dépassent pas les 0,33% à fin 2012.

Les opérations vie et capitalisation se sont, pour leur part, chiffrées à 8,77 milliards de dirhams, en hausse de 14,71%. Les assurances en cas de vie ont réalisé , à cet égard, un total de 5,26 milliards de dirhams, soit une part de 20,3% des opérations vie et capitalisation. Les assurances de décès occupent, quant à elles, le deuxième rang avec une part de 9,01%, soit une prime de l’ordre de 2,32 milliard de dirhams. En commentant ces performances, la DAPS souligne que «les acceptations en réassurance sont de 187,68 millions de dirhams, avec 62,80 millions pour les acceptations vie et 124,88 millions pour les acceptations non vie».

Pour rappel, le Maroc compte dix-huit entreprises œuvrant dans le secteur des assurances dont quinze entreprises commerciales et trois mutuelles. Le nombre des intermédiaires d’assurances agrées s’est élevé, quant à lui, à 1.600 contre 1.172 en 2012 dont 1.211 agents d’assurances (en hausse de 9,73%) et 386 courtiers (+5,46%).

Par répartition régionale, environ 33,23% des intermédiaires d’assurances sont concentrés dans la région du Grand-Casablanca, suivie de la région Rabat-Zemmour-Zaër (11,63%) et Tanger-Tétouan (8,56%). Il en est de même pour les agences bancaires, autorisées à présenter des opérations d’assurance, et dont le nombre a atteint 5213 agences en 2012 avec une forte concentration à Casablanca, Rabat et l’Oriental.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *