Comptabilité publique : Les experts internationaux réunis à Agadir

Comptabilité publique : Les experts internationaux réunis  à Agadir

La ville d’Agadir accueille les travaux du 2ème séminaire thématique pour l’année 2018 de l’Association internationale des services du Trésor (AIST).

Le séminaire est organisé ces mardi et mercredi par la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), en partenariat avec l’AIST, sous le thème «L’application des normes comptables : définition et enjeux d’une comptabilité publique moderne». Selon les organisateurs, dans un contexte international de plus en plus ouvert au processus de mondialisation, la nécessité d’adopter des systèmes comptables nationaux adossés aux normes internationales, principalement les IPSAS (International Public Sector Accounting Standards/normes internationales pour le secteur public), devient un enjeu fort d’intégration dans le système-monde.

Qu’il s’agisse d’institutions internationales, financières, commerciales, etc., d’investisseurs internationaux, ou encore de fonds d’investissement, l’importance de disposer d’informations financières et comptables fiables et de qualité constitue le fondement de toute décision stratégique à prendre en matière d’investissement, d’où l’importance pour les États de s’engager dans cette nouvelle génération de réformes. Pour eux, «la réforme de la comptabilité de l’État permet d’atteindre plusieurs objectifs stratégiques à la fois, dont notamment la maîtrise et le pilotage des finances publiques.

En effet, une comptabilité moderne de l’État participe fortement au renforcement et à la modernisation des instruments de pilotage stratégique et ce notamment à travers une meilleure connaissance du patrimoine de l’État (identification et valorisation des immobilisations, prise en compte des stocks, comptabilisation des risques potentiels, vision des charges futures…), une plus grande maîtrise des risques à travers la mise en place d’un contrôle de la qualité comptable (contrôle interne, pistes d’audit…) et une meilleure visibilité des finances de l’État». Les débats et discussions seront organisés en ateliers autour de 4 axes essentiels: les réformes comptables: limites des systèmes en vigueur, les normes et référentiels comptables, la mise en œuvre des réformes comptables, et le rôle des systèmes d’information dans les réformes comptables.

Pour rappel, l’AIST est née en 2006 à Antananarivo d’une volonté de ses membres de faire face, ensemble, aux défis de la modernisation de la gestion des finances publiques. Espace d’échange et de débat, l’AIST a pour ambition de contribuer à une réflexion commune sur les transformations à entreprendre et de développer des formes de coopération internationale multilatérale reposant sur l’intérêt commun et l’enrichissement mutuel.

Association non gouvernementale à but non lucratif, l’AIST a une réelle vocation internationale qui se retrouve dans la diversité géographique de ses membres émanant de l’Afrique francophone et anglophone, des Caraïbes, du Pacifique, d’Europe, de la zone CEI et d’Asie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *