Comptes nationaux du HCP : L’agriculture dope la croissance économique au 4ème trimestre 2017

Comptes nationaux du HCP : L’agriculture dope la croissance  économique au 4ème trimestre 2017

L’arrêté des comptes nationaux fait ressortir une amélioration de la croissance économique nationale, se situant à 4,1% au quatrième trimestre 2017 au lieu de 1% durant la même période de l’année 2016.

La croissance économique a été soutenue particulièrement par l’activité agricole. C’est ce qu’a indiqué le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans sa note d’information publiée dimanche 1er avril. Après une forte baisse de 12,5% durant le quatrième trimestre de l’année 2016, la valeur ajoutée du secteur primaire en volume a augmenté de 10,9% durant la même période en 2017. Le HCP explique cette évolution par une hausse de 13,1% de l’activité de l’agriculture au lieu d’une baisse de 13,7% une année auparavant et d’une baisse de celle de la pêche de 10,5% au lieu d’une hausse de 1,3%. Dans sa note, le HCP fait remarquer que cette croissance a été tirée par la consommation finale des ménages et la demande extérieure dans un contexte de stabilité du niveau général des prix et d’une baisse du besoin de financement de l’économie nationale. Les dépenses de consommation finale des ménages ont connu une hausse de 3,4% au lieu de 3,7%, contribuant pour 1,9 point à la croissance au lieu de 2,1 points.

Pour leur part, les exportations de biens et services ont affiché une hausse de 11,9% durant le quatrième trimestre 2017 au lieu de 7,4% une année auparavant. Ce qui n’a pas été le cas pour les importations qui ont connu un net ralentissement à 4,2% au lieu de 19%. Selon le HCP, les échanges extérieurs de biens et services ont dégagé une contribution positive à la croissance, se situant à 2,3 points au lieu d’une contribution négative de 5,5 points la même période de l’année passée.

Avec une augmentation des revenus nets reçus du reste de monde de 42,9% (transferts courants publics (81,7%), MRE (14,6%)) au lieu de 1,7% durant le quatrième trimestre 2016, le revenu national brut disponible a progressé de 6,3% au quatrième trimestre 2017 au lieu de 3,5% l’année précédente. Compte tenu de l’accroissement de la consommation finale nationale en valeur de 3,8% au lieu de 3,1% enregistrée une année auparavant, l’épargne nationale s’est située à 33,2% du PIB au lieu de 30,8%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *