Concours : Intel sacre l innovation

Concours : Intel sacre l innovation

Bon nombre d’étudiants marocains sont porteurs de projets innovants qui demeurent lettre morte. Pour sortir ces créations de l’anonymat, Intel a lancé, en partenariat avec l’Université Mohammed V Souissi et l’Ecole nationale supérieure d’informatique et d’analyse des systèmes (ENSIAS), le concours Intel Business Challenge.

Une compétition nationale couronnée dans sa première phase par la remise, mercredi à Rabat, de trophées aux quatre lauréats. Une cérémonie de remise organisée dans le cadre de l’innovation week qui se tient du 20 au 25 mai.

«Une semaine qui permettra aux doctorants et ingénieurs dans les pôles technologiques d’améliorer leurs performances», estime Radouane Mrabet, président de l’Université Mohammed V-Souissi, considérée pionnière en brevets puisqu’elle compte à son actif 18 brevets déposés par les professeurs qui y enseignent.

Selon M. Mrabet qui a annoncé la tenue d’une autre journée dédiée à l’innovation le 2 juillet prochain, les recettes de ces brevets qui seront publiés bénéficieront aux inventeurs. Représenté dans la cérémonie par Abdelilah Afifi, le ministère de l’enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique met, à son tour, la main à la pâte.
M. Afifi, futur directeur du budget dans le département de Lahcen Daoudi, a mis l’accent sur le programme d’action, étalé sur la période 2013-2016, qui vise à développer l’économie du savoir.

Il a même rappelé la création tout récemment de la direction de recherche et d’innovation auprès du ministère de tutelle. Pour Intel, le concours semble être assez cher. «A travers Intel Business Challenge Maroc, Intel réitère son engagement à l’éducation visant ainsi à encourager la recherche au niveau universitaire, à inspirer l’esprit d’entreprise et à former la prochaine génération aux postes de chefs d’entreprises», explique Karim Bibi Triki, directeur général d’Intel pour le Levant et l’Afrique du Nord.

«Il s’agit pour nous de développer les compétences des jeunes Marocains en leur offrant la possibilité de travailler avec les outils et les ressources nécessaires afin de concrétiser leurs idées, d’être les innovateurs de demain et donc participer au développement économique du Maroc», a-t-il enchaîné.

Pour information, les lauréats porteurs de projets d’entreprises participeront à la finale régionale Intel Business Challenge Moyen-Orient qui se tiendra en juin à Dubaï comme ils participeront en octobre 2013 à l’Intel Global Challenge à la Silicon Valley.

Ceci étant, Intel et l’ENSIAS ont procédé par la même occasion à l’inauguration du programme Intel Software Lab Incubator. Il s’agit du deuxième incubateur de logiciels au Maroc après celui réalisé en janvier par Intel à l’Université Al Akhawayne à Ifrane. Intel Software Lab Incubator est destiné à favoriser le travail des étudiants sur des logiciels de pointe, à leur permettre de développer des projets innovants dans le domaine des applications mobiles et à enrichir la liste des cours de développement des logiciels Open Sources.
Que cette initiative soit pérennisée !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *