Concours: Le SIAM récompense les meilleurs produits

Concours: Le SIAM récompense les meilleurs produits

Véritable outil de renforcement de la visibilité et la notoriété des produits du terroir, ce concours vient témoigner de la richesse et du savoir-faire local des agriculteurs marocains  des 12 régions du Maroc tout en faisant de l’authenticité de ces produits une locomotive pour le développement territorial.

Le SIAM est non seulement un événement de rencontres, partenariats et partage mais il est aussi un lieu de compétitions et de concours.
Après une première édition réussie, l’Agence pour le développement agricole (ADA) a organisé, en marge du Salon la deuxième édition du concours  marocain des produits du terroir qui s’est tenue  les 27 et 28 avril.

Selon les organisateurs, la mise en place de ce concours s’inscrit dans le cadre des multiples actions relevant de la mise en œuvre du Plan Maroc Vert qui accorde une attention particulière à l’agriculture solidaire, notamment par le développement des produits du terroir considérés comme une alternative prometteuse pour le développement local et durable, particulièrement dans les zones difficiles, oasiennes et montagneuses qui disposent de potentialités non valorisées en matière de ces produits.

Au-delà de l’aspect compétitif, le concours a pour objectifs d’encourager l’amélioration de la qualité et l’augmentation de la valeur ajoutée des produits du terroir afin de répondre aux demandes d’un marché de plus en plus exigent, renforcer les liens entre les producteurs et les consommateurs à l’échelle nationale et internationale, la modernisation du secteur des produits du terroir en favorisant l’organisation et le passage d’un secteur traditionnel à un autre moderne, ainsi que la promotion de l’image de marque et la notoriété  des meilleurs produits typiques relevant de la multiplicité des écosystèmes du Royaume permettant la production d’une large gamme de produits spécifiques et de valeur dans les différentes régions et zones agricoles du pays. Deux jours durant, le concours donne l’occasion aux producteurs de soumettre leurs produits à l’appréciation d’un jury composé d’experts, producteurs et consommateurs. Cette évaluation concerne plus de 470 produits du terroir provenant de toutes les régions du Maroc, dont les meilleurs recevront les premiers prix.

Véritable outil de renforcement de la visibilité et la notoriété des produits du terroir, ce concours vient témoigner de la richesse et du savoir-faire local des agriculteurs marocains  des 12 régions du Maroc tout en faisant de l’authenticité de ces produits une locomotive pour le développement territorial. Ainsi toute la richesse du terroir marocain sera représentée par différents produits, notamment le Keskes Khoumassi, fromages de chamelle et miel d’acacia des provinces sahariennes, huile d’olive, huile d’argan, amandes et amlou du Souss-Massa, les dattes Mejhoul, et miel de Thym de Drâa, Tafilalt, ainsi qu’une multitude d’autres produits. Toujours dans la même optique et dans le cadre de la mise en œuvre du contrat-programme visant la mise à niveau de la filière oléicole, conclu entre l’Etat et l’Interprolive pour la période 2009-2020, un intérêt particulier a été accordé au volet amélioration de la qualité et promotion de la consommation intérieure des produits oléicoles et particulièrement de l’huile d’olive.

En marge du SIAM 2016, le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime a organisé la huitième édition du concours national pour la sélection de la meilleure qualité d’huile d’olive vierge extra au titre de la campagne 2015-2016. Le concours s’est déroulé conformément à un règlement élaboré sur la base des normes adoptées en la matière par le Conseil oléicole international (COI).

Ce concours, ouvert à l’ensemble des producteurs d’huile d’olive au Maroc, a vu cette année la participation de 58 candidats relevant de 6 régions. Conformément au règlement du concours, douze huiles d’olive appartenant à quatre régions ont été primées, réparties en quatre groupes homogènes selon le fruité, à savoir, fruité vert intense, fruité vert moyen, fruité vert léger et fruité mûr. Dans chaque groupe de fruité, trois prix ont été accordés. Un prix d’excellence a été ajouté cette année pour récompenser les unités les plus primées depuis le lancement du concours en 2007, pour leurs efforts de maintien et d’amélioration continue de  la qualité de leurs productions d’huile d’olive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *