Conférence UIT : Une plate-forme de travail arabe en faveur des Pays en développement

«Le Maroc a joué un rôle prépondérant dans l’élaboration du document adopté par les pays arabes en tant que plate-forme de discussion à la 16ème Conférence des plénipotentiaires de l’Union Internationale des Télécommunication (UIT)».
Du moins selon Taeïb Bennani, secrétaire général du secrétariat d’Etat chargé de la Poste et des Technologies de l’information et des télécommunications (Septi). Pour lui, ce document sera soumis aux participants dans le cadre d’une stratégie arabe unifiée et cohérente. Le document en question traduit le souci du Maroc et des autres pays arabes de présenter, dans le cadre de cette stratégie, des propositions appelant les pays industrialisés à prêter main forte aux pays en développement (PVD) dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC).
Evoquant la réforme de l’UIT, le secrétaire général du Septi a réitéré la position du Maroc allant dans le sens du développement du secteur des TIC dans les PVD, particulièrement dans les pays africains. M. Bennani a également rappelé le progrès qu’a connu le Royaume dans le domaine des télécommunications, citant, entre autres, la percée de la téléphonie mobile dont le nombre d’abonnés atteint actuellement six millions. Le secrétaire général a déploré le manque de ressources financières réservées au développement du secteur des technologies de l’information et de la communication, dont le fossé numérique ne cesse de se creuser entre les pays développés et les PVD.
La conférence de Marrakech, qui réunit quelque 2000 participants, dont des ministres en charge des Télécommunications, tenteront, entre autres, de redéfinir l’organisation et les orientations générales de l’Union et d’arrêter un plan stratégique et financier quinquennal, a-t-il conclu.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *