Congrès africain de l’Econometric Society : Abdellatif Jouahri plaide pour le développement de la recherche et l’innovation

Congrès africain de l’Econometric Society : Abdellatif Jouahri plaide pour le développement de la recherche et l’innovation

«Les banques centrales de par l’autonomie dont elles jouissent peuvent jouer un rôle important dans le développement de la recherche et exercer un effet d’entraînement sur son écosystème».

Cette recommandation a été faite par Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, lors de l’ouverture, jeudi 11 juillet à Rabat, du Congrès africain de l’Econometric Society. M. Jouahri a, dans ce sens, souligné la nécessité d’investir dans la recherche et l’innovation. Une orientation qui pourrait assurer la croissance rapide et soutenable dont l’Afrique a besoin en vue de répondre aux aspirations de la population en général et de la jeunesse en particulier.

«C’est aussi  l’unique option pour éviter que la fracture avec les pays avancés ne se creuse davantage», a-t-il assuré. Abdellatif Jouahri a, à cet effet, partagé avec l’audience les engagements de la banque centrale en la matière. «Nous avons toujours mis la recherche et le renforcement de nos capacités humaines au centre de nos plans stratégiques. Ainsi, aux côtés des différentes entités opérationnelles, nous avons érigé depuis 2007 un département dédié à la recherche et à la réflexion sur les questions stratégiques et les problématiques en lien avec les missions de la banque», peut-on relever du wali de Bank Al-Maghrib.

Parmi les actions engagées dans ce sens, le développement des programmes de coopération aussi bien dans le monde académique national et international qu’avec de nombreuses banques centrales à travers le monde. Il a été procédé à cet effet au lancement du programme «Chercheur visiteur» qui a permis aux cadres de Bank Al-Maghrib d’initier des collaborations avec des experts venant de banques centrales telles que celles des États-Unis, du Canada et de la Pologne avec une perspective d’élargir cette coopération aux banques centrales africaines.

Il est à noter que la tenue du Congrès africain d’Econometric Society a pour objectif de créer un espace d’échange et de débat constructif pour faire avancer la théorie économique en lien avec les statistiques et les mathématiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *