Conjoncture économique nationale : les crédits à la consommation en hausse de 14,7%

Le pouvoir d’achat des ménages marocains est bien soutenu. C’est ce que révèle la note de conjoncture du ministère de l’Économie et des Finances au titre de septembre 2010. Ainsi, la consommation des ménages continue de profiter de la réalisation d’une bonne campagne céréalière et de l’amélioration des transferts des Marocains résidant à l’étranger qui marquent un hausse de 8,5% à fin juillet 2010. Mais également, la maîtrise des niveaux des prix qui est en hausse 0,7% à fin août et les mesures prises dans le cadre de la loi de Finances 2010 continuent à soutenir le pouvoir d’achat. Les crédits à la consommation et les recettes de la TVA intérieure se sont, pour leur part, accrus, à fin juillet 2010, respectivement de 14,7 et de 12,3% en glissement annuel. Ainsi, l’investissement devrait continuer à évoluer favorablement, en ligne avec l’augmentation de 26,2% des crédits accordés à l’équipement à fin juillet 2010 en glissement annuel, ainsi que par la croissance des importations des biens d’équipement hors avions de 2%, à fin juillet 2010 après un repli de 9,1% un an auparavant. Aussi, la note du ministère souligne que les dernières données conjoncturelles disponibles font état d’un comportement favorable de l’activité économique dans son ensemble. De ce fait, le secteur primaire a été marqué par la réalisation d’une campagne agricole, avoisinant les 75 millions de quintaux, ainsi que par la hausse des débarquements de la pêche côtière et artisanale, à fin juillet 2010, en volume et en valeur respectivement de 16,2% et de 4,2% en glissement annuel.
Pour ce qui est des activités hors primaires, la production et les exportations de phosphates et dérivés ont affiché une croissance notable au terme des sept premiers mois de 2010. La production et la consommation d’électricité se sont raffermies à fin août 2010, respectivement de 6,3 et de 5,7% par rapport à fin août 2009. S’agissant du secteur du BTP, les ventes de ciment ont accusé une légère baisse, à fin août 2010, de 0,2% par rapport à fin août 2009. Quant à la production des industries manufacturières, elle a enregistré une légère croissance en glissement annuel de 0,8% au premier semestre 2010. En matière d’activités du secteur tertiaire, les indicateurs d’activité relatifs au tourisme ont maintenu, au terme des sept premiers mois de 2010, leur évolution positive entamée depuis le quatrième trimestre 2009. Les arrivées de touristes, les nuitées réalisées dans les hôtels classés et les recettes voyages se sont raffermies, en glissement annuel, de 10,4, 11,9 et 6,9% respectivement. En outre, les trois segments du secteur des télécommunications se sont favorablement comportés au termes du premier semestre 2010 avec une hausse en glissement annuel du parc d’abonnés du marché du mobile de 3,1%, de celui de la téléphonie fixe de 6,9% et de celui de l’Internet de 10,1%.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *