Conjoncture : Hausse de 1% de l’indice du coût de la vie

Conjoncture : Hausse de 1% de l’indice du coût de la vie

Renchérissement du coût de la vie au Maroc. Selon l’évaluation du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice du coût de la vie a affiché une progression de 1 % au cours du mois d’octobre par rapport au mois précédent.
Les augmentations des prix des produits de grande consommation et les services qu’a connus dernièrement le pays sont à l’origine de cette évolution. «Cette progression est le résultat de l’augmentation de l’indice des produits alimentaires à hauteur de 2 % et de l’indice des produits non alimentaires de 0,1%», précise une note d’information du Haut Commissariat au Plan publiée jeudi dernier. Par ailleurs, selon l’évaluation du Haut commissariat au Plan, les indices mensuels par ville ont connu, au cours de ce même mois, des variations allant de 0,2 à 2,3 %. Les plus importantes hausses ont été enregistrées à Rabat (+2,3 %), Marrakech (+1,2 %) et Casablanca (+0,8 %). Alors que les plus faibles variations ont été enregistrées à Tétouan (+0,3%), à Fès et Kénitra (+0,2 %), relève la même source. Par contre, dans la ville touristique d’Agadir, l’indice a connu une stagnation. Comparé à son niveau au même mois de l’année dernière, l’indice du coût de la vie du mois d’octobre 2006 aura progressé de 4,2 % contre +1 % durant le même mois une année auparavant.Par ailleurs, l’indice moyen du coût la vie des dix premiers mois de l’année en cours aura ainsi progressé de 3,3 % par rapport à son niveau de la même période de l’année précédente, indique le HCP, soulignant que les taux d’accroissement les plus importants ont été enregistrés à Fès (+3,8 %), Marrakech (+3,7 %), Rabat (+3,5 %) et Agadir et Tanger (+3,4 % chacune) et les moins importants à Laâyoune (+2 %), Tétouan (+2,7 %) et Meknès (+2,9%).


 Protestation contre la cherté
du coût  la vie


Les augmentations des prix des produits alimentaires et des services (moyens de transport, l’électricité, l’eau) qu’a connus le pays ces derniers mois a provoqué la colère des citoyens. Plusieurs manifestations ont été organisées dans différentes villes pour protester contre la cherté du coût de la vie. Les citoyens soutenus par les syndicats et les associations oeuvrant dans le domaine des droits de l’Homme, entre autres, ont observé des sit-in à Casablanca, Rabat, Meknès, entre autres. Certaines manifestations ont été réprimées par l’usage de la force. La dernière manifestation en date a été organisée, la semaine dernière, à Tanger devant le siège de la société Amendis pour protester contre la cherté de ses factures.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *