Conjoncture : la production d’énergie en baisse

Conjoncture : la production d’énergie en baisse

Durant le troisième trimestre de l’année 2006, c’est la hausse qui a été le mot d’ordre des indices de la plupart des secteurs industriels, exception faite du secteur de l’énergie. Selon la dernière note d’information du Haut commissariat au Plan (HCP), relative à l’indice de la production industrielle, énergétique et minière, seul l’indice du secteur de la production énergétique a enregistré une baisse de l’ordre de 3,5 %, au cours du troisième trimestre 2006 par rapport à la même période de l’année 2005. Le HCP a notamment expliqué cette diminution par une régression de la production de pétrole raffiné de l’ordre de 9,7% ainsi que par un accroissement de la production de l’énergie électrique de l’ordre de 0,6%.
Il ne s’agit cependant pas là d’une baisse extraordinaire, mais d’un simple mouvement de correction par rapport aux perturbations causées par les incidents de La Samir deux années plus tôt, et qui avaient nécessité une augmentation de la production. Le marché revient finalement à la normale et cette baisse de la production énergétique ne correspond donc pas aux besoins réels du marché. Toujours selon les statistiques du HCP, l’indice de la production a évolué positivement pour les autres secteurs, notamment celui des mines et des industries de transformation. C’est ainsi que l’indice de la production minière a enregistré, au terme du troisième trimestre 2006, une augmentation de 0,7% sous l’effet de la hausse de la production des minerais métalliques (+6,2%) et des minerais non métalliques (+0,3%) et ce malgré une baisse de la production des  phosphates de l’ordre de 1,9%.
Pour sa part, l’indice de la production industrielle s’est accru de 3%.
Le HCP a expliqué cette évolution par l’amélioration de la production au niveau des industries agroalimentaires (+3,6%), des industries de la filature et du tissage (+3,5%), des produits de l’industrie métallique de base (+1,9%), des machines et matériel d’équipement (+3,2%), du matériel de transport (+12,2%), des industries de l’imprimerie et du papier et carton (+8,3%), des produits issus de la transformation des minéraux de carrières (+5,4%), du matériel et fournitures électriques et électroniques (+3,7%), des industries chimiques et para-chimiques (+1,1%). Il faut en revanche préciser que d’autres industries ont enregistré une baisse de régime ; particulièrement celles de l’habillement, du cuir, du matériel de bureau, de mesure optique et horlogerie, du plastique et caoutchouc et des autres industries manufacturières.
A signaler enfin que ce même indice a enregistré une baisse de la production de 0,5% pour les mines et de 1,2% pour l’énergie et une augmentation de la production industrielle de 4,1%.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *