Conjoncture : Les ménages inquiets

Conjoncture : Les ménages inquiets

Le moral des ménages n’est pas au beau fixe. L’indice de confiance établi dans ce sens par le HCP est en détérioration au premier trimestre 2016.

Il a baissé de 5,5 points par rapport au quatrième trimestre 2015 et de 2,1 points par rapport au premier trimestre de la même année.

C’est ce qui ressort de l’enquête de conjoncture menée par le Haut-Commissariat au Plan auprès des ménages. Interrogés sur leur niveau de vie, le département d’Ahmed Lahlimi fait savoir que les perspectives ont atteint leurs niveaux les plus pessimistes depuis 2008.

Les attentes sont négatives quant à l’évolution du chômage. Ainsi, 75,2% des ménages ayant répondu à l’enquête s’attendent à une hausse du nombre de chômeurs pour les 12 mois à venir.

La conjoncture est toujours perçue comme moins propice à l’achat des biens durables. «Un peu plus de 59 % des ménages marocains considèrent, au premier trimestre de 2016, que le moment n’est pas opportun pour faire des achats de biens durables alors que 19,1 % pensent le contraire», apprend-on du HCP.

Quant à la situation financière, 59,2% des ménages considèrent que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 34% d’entre eux déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 6,8% affirment pouvoir épargner une partie de leur revenu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *