Conjoncture : Les prévisions du CMC

Le CMC (Centre Marocain de Conjoncture) vient de publier ses prévisions en matière d’investissement. D’ici 2005, le Centre retient trois scénarios. Le premier prévoit un taux d’investissement net ne dépasserait pas les 12 % du PIB (Produit Intérieur Brut). Ce taux correspond à la croissance enregistrée durant les années 90 (3,1 % par an). Selon le Centre, le montant des investissements relatifs à ce scénario, s’élèverait à 99 milliards de DHS à l’horizon 2005. Cette évolution dans les investissements correspond à une croissance de 2,5 % entre 2000 et 2005. Celle-ci est jugée faible voire insuffisante par le Centre pour améliorer le niveau de vie. Concernant le deuxième, les analystes du CMC indiquent que le taux d’investissement net tournera autour de 16 % du PIB. Ce qui permettrait selon eux d’atteindre une croissance moyenne de l’ordre de 4,3 %. Le dernier scénario prévoit une croissance plus importante. Selon cette configuration, l’économie nationale devrait enregistrer une croissance de 5,7 %. L’investissement net pourrait atteindre 20 % du PIB. A en juger par les projections du CMC, le volume des investissements pourrait atteindre 107 milliards de DH. Le troisième et dernier scénario retient un montant d’investissements de l’ordre de 134 milliards de DHS, soit une hausse moyenne de 9 % par an. Le taux d’investissement du PIB atteint les 20 %. A la lecture des projections du CMC, il faut noter que les trois scénarios se distinguent en matière d’investissement public/privé. Le Centre indique que dans le cas d’une croissance soutenue de l’économie, les opérateurs publics doivent renforcer leurs investissements.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *