Conseil agricole: L’ONCA sème à tout vent

Conseil agricole: L’ONCA sème à tout vent

Boucler le Plan Maroc Vert nécessite d’être présent partout. Une ubiquité que mène allègrement l’Office national du conseil agricole (ONCA).

Et pour cause, l’établissement en charge du conseil, de l’encadrement et de l’accompagnement des agriculteurs a programmé plusieurs nouveaux projets, parmi lesquels celui du village itinérant. La quatrième étape de ce village vient d’ailleurs d’avoir lieu lundi dans la région de Doukkala – Abda, à 5 km de Sidi Bennour. Avant son installation dans la contrée doukkalie, l’espace professionnel mobile avait sillonné différentes régions du Royaume et ce depuis son lancement le 3 février dernier à l’agropole de Berkane. Le village est conçu autour d’un écosystème de partenaires institutionnels et professionnels. A l’instar des éditions précédentes, cette 4ème étape ne regroupe pas moins de 9 voyages encadrés intégrant toutes les conditions logistiques, et ce au profit de 230  petits et moyens agriculteurs et agricultrices ainsi que des conseillers agricoles de l’ONCA issus des provinces de la région Doukkala-Abda. Plusieurs exposés sont programmés selon différentes thématiques qui aiguillent, par exemple, les agriculteurs et éleveurs sur l’alimentation des vaches laitières, les maladies de l’olivier ou la valorisation du câprier, en passant par les maladies cryptogamiques du blé et de l’orge, la fertilisation raisonnée, la vigne doukkalie ou enfin l’irrigation. Ces exposés sont donnés par des professionnels du secteur agricole et par les conseillers agricoles de l’ONCA.

Multiplier les partenariats pour être partout…

Pour réussir tous les programmes sur lesquels il s’est lancé, l’ONCA a multiplié les partenariats tous azimuts avec différents acteurs de la scène agricole marocaine.

Il a ainsi conclu des conventions de partenariat avec notamment la Société nationale de commercialisation des semences, la Fédération interprofessionnelle des oléagineux, l’Agence de développement agricole, l’Institut national de la recherche agronomique, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires… l’objectif étant de renforcer le dispositif du conseil agricole, et de garantir une complémentarité et une mutualisation des moyens et des ressources pour atteindre tous les objectifs fixés. L’ONCA s’est aussi attelé à élaborer ses Plans d’action régionaux de conseil agricole (Parca 2015-17).

Ceux-ci visent, d’une part, l’implication des différents partenaires institutionnels et professionnels aux niveaux national et régional dans l’analyse des problèmes et des possibilités d’appui et d’encadrement aux filières agricoles.

Parallèlement, pas moins de 600 conseillers agricoles ont été déployés par l’Office. Objectif avoué: «chercher à répondre de façon adaptée aux besoins des agriculteurs et leurs organisations». Des rencontres à intervalles réguliers sont donc organisées avec les agriculteurs, dans le but de bâtir une relation de confiance. Lors des différentes rencontres, les conseillers ONCA ont pour but d’informer et de former les agriculteurs, à travers des visites de contact, des journées et des sessions de formation face aux problématiques agricoles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *