Conseil d administration de la CNSS : 2,8 millions d affiliés à fin septembre 2013

Conseil d administration de la CNSS : 2,8 millions d affiliés à fin septembre 2013

Les dernières mesures qui seront initiées par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) touchent aux principales mesures d’élargissement de couverture.

Les discussions sur ces aménagements ont été à l’ordre du jour, lors du conseil d’administration tenu au siège de la Caisse à Casablanca et présidé par Abdesslam Seddiki, ministre de l’emploi et des affaires sociales.

Le ministre a commencé par féliciter les efforts tangibles de la Caisse. En guise de témoignage, il a avancé des chiffres-clés qui attestent des avancées réalisées tout en soulignant que la protection sociale revêt une grande importance non seulement sur le plan social mais également sur le plan économique. Il s’agit alors de la nette croissance du nombre de bénéficiaires de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) qui est passée de 1,2 million depuis le lancement de ce programme à 4,4 millions d’inscrits en 2013.

Les prestations santé (AMO) ont, pour leur part, augmenté de 1,900 milliard de dirhams en 2012 à plus de 2 milliards l’année suivante. Ensuite il a fait savoir que le nombre de salariés déclarés s’est arrêté à fin septembre 2013 à 2,797 millions d’affiliés tout en espérant que ce chiffre atteigne la barre de 3 millions avant la fin d’année.

Les réalisations de la CNSS ne se sont pas arrêtées là. M. Seddiki a cité à ce propos que l’année 2013 a connu également la réglementation de la situation de 67.541 salariés suite aux opérations de contrôle et de prospections menées par la Caisse.  

Par ailleurs, et comme précité, le ministre a précisé que lors de la réunion tenue à huis clos, il sera question de débattre de différentes mesures auxquelles le ministre tient tout particulièrement et qu’il veut voir applicables durant son mandat.

A commencer par le projet de l’indemnité pour perte d’emploi (IPE). Ce sujet qui avait fait l’objet de longues discussions et tractations a été confié aux mains de la CNSS laquelle a mis en place un Comité de gestion et d’étude (CGE) pour examiner la possibilité d’instaurer une IPE.

Le ministre a également indiqué que la contribution du gouvernement est estimée à 500 MDH pour la mise en œuvre de ce projet qui attend d’être approuvé. Autre point fort de cette réunion consistait en l’élargissement du panier de soins et l’extension de l’Assurance maladie obligatoire aux soins dentaires. Une extension qui a deja eu l’aval du CGE.

La couverture sociale pour les non salariés et la réforme du régime de la retraite ont également été érigées au rang de priorités lors de ce conseil et le ministre, qui déplore que la retraite se limite actuellement aux seuls salariés, précise par conséquent que le gouvernement fera en sorte de statuer sur l’élargissement de la couverture sociale pour toucher les docteurs, les avocats, les architectes et les chauffeurs détenteurs d’une carte professionnelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *