Conseil d’administration de l’AMDL: Un budget de 133,6 millions de dirhams pour des projets de taille

Conseil d’administration de l’AMDL: Un budget de 133,6 millions de dirhams  pour des projets de taille

Ceux-ci rentrent dans le cadre du plan d’actions comprenant, selon les initiateurs, de nouveaux programmes, notamment ceux relatifs à la mise à niveau de la logistique urbaine dans plusieurs villes marocaines et à la mise à niveau logistique des PME.

«En matière de développement des zones logistiques, l’année 2016 connaîtra l’achèvement des préparatifs pour le lancement de la deuxième tranche de la zone logistique de Zenata et l’annonce des appels à manifestation d’intérêt pour des projets d’aménagement de zones logistiques dans d’autres régions du Royaume», détaillent les initiateurs.  

Aussi, un plan de formation à l’horizon 2020 est en cours de préparation pour le développement des compétences dans les métiers de la logistique et parallèlement à la mise en place de mécanismes pour assurer l’adéquation continue de la formation avec les besoins du marché du travail.

De surcroît, l’agence poursuivra ses efforts en 2016 pour mettre en place un dispositif de normes marocaines contribuant à améliorer et à moderniser les pratiques des entreprises du secteur logistique. La démarche est entreprise compte tenu de l’impératif d’un encadrement normatif et réglementaire adéquat du secteur et après l’instauration de la commission de normalisation du secteur logistique, voire l’adoption d’une première série de normes marocaines dans ce domaine.
En outre, les efforts se focaliseront sur le développement d’un cadre juridique propre au secteur logistique dont la préparation s’opère en concertation avec les différents acteurs concernés.
Et afin de renforcer le rôle de l’Agence marocaine de développement de la logistique dans le déploiement de la stratégie nationale, un contrat-programme entre l’Etat et l’agence est en cours de préparation en vue d’arrêter les objectifs à atteindre et les moyens institutionnels, organisationnels et financiers qui devraient être mobilisés afin d’assurer un portage convenable des différents chantiers. Ceci étant, le budget validé est également destiné aux dépenses de fonctionnement de l’agence.  Pour rappel, le conseil d’administration de ladite structure s’est tenu sous la présidence du ministre de l’équipement, du transport et de la logistique. Cette session a été également l’occasion de passer en revue l’évolution du secteur logistique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *