Conseil de coopération du Golfe (CCG) : Les pays du Golfe ouvrent leurs portes au Maroc

Conseil de coopération du Golfe (CCG) : Les pays du Golfe ouvrent leurs portes au Maroc

Le Maroc est invité à faire partie du Conseil de coopération du Golfe (CCG). En effet, les dirigeants des pays arabes ont tenu, mardi 10 mai, à Ryad, à ce que le Royaume adhère à cette organisation regroupant jusqu’à présent six états arabes du Golfe Persique. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la politique de proximité, du destin commun, de l’unité et de la consécration des liens étroits existant entre les pays du CCG et le Royaume. Lors d’un point de presse au terme d’une réunion de concertation du Conseil, Abdellatif Ziani, secrétaire général du CCG, a indiqué dans un communiqué que «compte tenu des contacts avec le Royaume du Maroc et de l’invitation qui lui a été adressée pour adhérer au Conseil de coopération du Golfe, le Conseil ministériel du CCG invite le ministre des Affaires érangères et de la Coopération du Royaume du Maroc à engager des négociations pour parachever les mesures nécessaires à cette adhésion». Ajoutant que «les dirigeants des pays du CCG ont accueilli favorablement la demande exprimée par la Jordanie d’adhérer à ce Conseil et ordonné les mesures nécessaires pour faire aboutir cette requête, en coordination avec le ministre jordanien des Affaires étrangères». M. Ziani a, par ailleurs, souligné que «cette initiative est en harmonie avec le statut du Conseil de coopération du Golfe et la charte de la Ligue arabe qui préconisent un rapprochement plus étroit et des liens plus solides entre les pays arabes». Pour sa part, le Royaume a exprimé «sa pleine et entière disponibilité à mener des consultations approfondies avec le Conseil de coopération du Golfe en vue de définir le cadre d’une coopération optimale avec cette importante région du monde arabo-musulman», souligne-t-on dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. Ainsi, «le Maroc a accueilli avec un grand intérêt l’invitation adressée par le Conseil de Coopération du Golfe, aux fins de son adhésion à ladite Organisation et la demande du Conseil à ouvrir des consultations avec le Maroc sur le sujet», indique-t-on de même source. Le Maroc a rappelé, à cet effet, l’importance et la particularité «des relations fraternelles» qui le lient aux pays du Golfe arabe et «se félicite de la concertation profonde et de la solidarité agissante entretenues avec ces pays». En outre, le Royaume réitère «son attachement naturel et irréversible à l’idéal maghrébin et à la construction de l’Union du Maghreb Arabe, choix stratégique fondamental de la Nation marocaine», relève le communiqué. Pour rappel, le Conseil de coopération du Golfe est composé de l’Arabie Saoudite, d’Oman, du Koweït, de Bahreïn, des Émirats Arabes Unis et du Qatar. Créé en 1981 sous l’impulsion de l’Arabie Saoudite, le Conseil a pour but d’instaurer dans le Golfe un marché commun et d’assurer la stabilité économique et politique de la région et une unification du système économique et financier des États membres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *