Conseil de coopération du Golfe : Report du lancement de la monnaie unique

Les monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG) devront fixer une nouvelle date pour le lancement de leur union monétaire, prévue initialement en l’an 2010, a indiqué le gouverneur de la Banque centrale saoudienne dans des déclarations publiées dimanche. «Une évaluation sera faite en fonction de la situation économique dans la région afin de fixer une nouvelle date pour l’union monétaire du CCG», a déclaré Hamad al-Sayari après une réunion samedi à Djeddah, dans l’ouest de l’Arabie saoudite, des ministres des Finances et des gouverneurs des Banques centrales des six membres du CCG. Les participants ont souligné, selon lui, leur "intérêt" pour l’union monétaire mais sans prendre de décision. Celle-ci pourrait être annoncée par les chefs d’Etat du CCG lors de leur sommet annuel, prévu en décembre au Qatar. Les six pays du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar) avaient pour objectif de mettre sur pied une union monétaire et de créer une monnaie unique sur le modèle de l’euro d’ici à 2010. «Face à la perspective d’un report de cette union monétaire, certains proposent un schéma à deux vitesses permettant aux Etats membres qui le voudraient de lancer dès 2010 cette union, les autres membres pouvant les rejoindre ultérieurement», a indiqué à l’AFP le secrétaire général du CCG, Abderrahman Al-Attiyah. M. Sayari a en outre affirmé que les monarchies du CCG «allaient maintenir leur politique de change». Les monnaies des membres du CCG sont indexées sur le dollar, à l’exception du Koweït qui a lié en mai sa monnaie nationale, le dinar, à un panier de devises plutôt qu’au seul dollar, affaibli. L’initiative du Koweït avait été perçue par des experts économiques comme un handicap au lancement de la future monnaie unique du Golfe.
Pour sa part, le Sultanat d’Oman avait affirmé en mai qu’il pourrait renoncer à participer à la monnaie unique du CCG après avoir fait savoir qu’il ne serait pas capable de respecter l’échéance de 2010. Fin septembre, le ministre qatari des Finances, Youssef Hussein Kamal, a exclu la mise en place de la monnaie unique du Golfe à la date prévue en 2010.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *