Consommation : Le Maroc reste le 1er importateur de thé vert chinois

Les Marocains restent les premiers consommateurs de thé vert chinois dans le monde. Au cours de l’année précédente, le Royaume a importé de la Chine près de 58.000 tonnes de ce produit consommé au quotidien par la majorité des ménages marocains. Avec cette grosse quantité, le Maroc maintient sa position de premier importateur de thé vert chinois au niveau mondial, selon des statistiques de l’Administration générale des douanes chinoises. En effet, les importations du Maroc en thé ont totalisé près de 120 millions de dollars, marquant ainsi une augmentation de 1,4 %.  Chaque Marocain a ainsi consommé près de 1,76 kilogramme.
Au Maroc, le marché est dominé par deux principaux opérateurs, à savoir Somathes et Mido Food Company, qui détiennent conjointement 55% de part de marché. 
« Le Maroc reste le plus important importateur de thé vert en provenance de la Chine. Toutefois, son marché se caractérise par une grande anarchie en l’absence d’une réglementation propre et de statistiques sur la consommation  réelle de cette denrée », précisent les analystes de BMCE Capital Bourse.
D’année en année, le volume des importations marocaines de thé vert chinois ne cesse d’accroître. En fait, le Maroc en avait acheté pour 109,853 millions de dollars en 2006 contre 98,335 millions de dollars en 2005, 85,858 millions de dollars en 2004 et 77,197 millions de dollars en 2003. Une tendance haussière qui accompagne le rythme de croissance  de la consommation marocaine quoique pénalisée par un faible pouvoir d’achat et une augmentation continue de l’Indice du coût de la vie.  La plus grande partie des besoins des ménages marocains en thé vert chinois est satisfaite par les produits de ce pays asiatique.  Le marché chinois représente 85 à 95% du total des importations marocaines en thé vert. Le reste est importé du Sri Lanka et de l’Inde.
En 2007, le total des exportations chinoises de thé ont atteint 289.000 tonnes, marquant  une hausse de 1 % par rapport à l’année précédente. Ces exportations ont généré des recettes de 610 millions de dollars, en augmentation de 11%.
La culture du thé vert fait vivre des milliers et des milliers de chinois. D’ailleurs, les superficies réservées à la culture de thé en Chine s’élèvent à près de 1.380.000 hectares.  
Selon les estimations de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le secteur agricole représente encore aujourd’hui 15% du Produit intérieur brut de la Chine et assure 40 % de l’ensemble des emplois.
Les experts de cette organisation soulignent que ce secteur constitue donc, malgré le développement industriel récent, une part importante de l’économie chinoise. En effet, plus de 800 millions de personnes vivent dans les zones rurales. À l’OCDE, on note que l’agriculture, qui occupe la majeure partie de la population active avec près de 323 millions d’actifs ruraux, reste un secteur fondamental de l’économie chinoise.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *