Consommation : L’ICV sur un trend haussier depuis le début de l’année

Côté prix, le mois de septembre a été chaud. L’indice du coût de la vie (ICV) a connu en septembre une hausse de 1,3 % par rapport à l’ICV du mois d’août 2007. Et durant les neuf premiers mois de cet exercice, l’ICV a progressé de 2,2 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon une récente note d’information élaboré par le Haut commissariat au Plan (HCP). «Cette variation est le résultat de l’augmentation de l’indice des produits alimentaires de 2,7% et de celui des produits non alimentaires de 0,2% par rapport à l’ICV d’août», explique-t-on au département d’Ahmed Lahlimi, Haut commissaire au Plan. L’indice du coût de la vie mesure l’évolution relative des prix de détail dans le temps et dans l’espace. Le panier de l’indice contient désormais 385 articles et 768 variétés de produits représentant l’essentiel des produits consommés par la population de référence, selon le HCP. En comparant les indices moyens des trois premiers trimestres de cette année, l’écart est encore plus souligné. Toujours sur un trend haussier, l’ICV des produits alimentaires a progressé de 3,2 % tandis que celui des produits non alimentaires a augmenté de 1,3%.
Et c’est bel et bien l’habitat qui se distingue du lot des produits non alimentaires en marquant un bond spectaculaire. L’indice du coût de la vie de ce segment a enregistré une croissance de 3,4%. Pour les autres groupes de produits non alimentaires, la variation est inscrite dans une fourchette allant d’une baisse de 2,2 % pour les «Transports et communications» à une augmentation de 1,8 % pour le groupe «Equipements ménagers». L’évolution par ville montre une progression vertigineuse de l’indice du coût de la vie à Fès, avec une hausse de 3,3 %. Au palmarès des villes les plus chères, il y a en deuxième place, en exaequo, Laâyoune, Meknès et Marrakech avec une croissance de 3 %. La ville de Tétouan arrive en troisième place avec un ICV en hausse de 2,7 %. En août, l’indice du coût de la vie (ICV) a enregistré une hausse de 0,7% par rapport au mois précédent, selon toujours les statistiques du HCP. Cette variation est due à l’augmentation de l’indice des produits alimentaires de 1,5% et de celui des produits non alimentaires de 0,1%. Cette augmentation est due aussi bien à la hausse de 3 % de l’indice des produits alimentaires qu’à la progression de 1,5 % de celui des produits non alimentaires. Dans cette dernière catégorie, le groupe «Habitation» (+3,7%) se détache encore une fois des autres dont la variation s’inscrit dans une fourchette allant d’une baisse de 1,7% pour les «Transports et communications» à une augmentation de 1,8% pour les «Equipements ménagers».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *