Constitué d’une communauté d’innovation: Le Technopark fête ses 15 ans d’existence

Constitué d’une communauté d’innovation: Le Technopark fête ses 15 ans d’existence

C’est autour de la huitième édition du TechnoFtour que le Technopark a fêté son quinzième anniversaire mercredi dernier au complexe situé sur la route de Nouaceur dans la ville blanche Casablanca.

Le Technopark a aidé à la création et au développement de plus de 900 sociétés innovantes. Devenu aujourd’hui incontournable pour la communauté d’entrepreneurs, le TechnoFtour réunit chaque année plus de 200 chefs d’entreprises des trois sites disponibles au Maroc, en l’occurrence Casablanca, Rabat et Tanger. L’objectif principal de ce ftour est d’offrir aux participants un moment d’échange et de partage autour des nouveaux programmes et initiatives pour la promotion de l’entrepreneuriat innovant et adhérant à l’écosystème du Technopark.

«Sur le plan financier, Moroccan Information Technopark Company (MITC), l’administration gérante du site est aujourd’hui une entreprise pérenne qui peut dupliquer son modèle à d’autres villes et continuer à expérimenter et innover dans l’accompagnement à l’entrepreneuriat», tels sont les propos de Omar Balafrej, directeur général du Technopark. Le responsable a souligné que la pérennité de l’entreprise gérante du site est essentiellement due aux anciennes start-up et à quelques grandes entreprises qui ont «joué le jeu», en payant le juste prix pour les services, en subventionnant ainsi les nouvelles petites entreprises qui rejoignent le site incubateur des start-up et PME marocaines, opérant dans les trois secteurs principaux, à savoir le secteur des technologies de l’information et de la communication, les «Green Tech» et l’industrie culturelle. D’un autre côté, Omar Balafraj a indiqué que «les Technoparks ont accueilli en 2015 près de 70 nouvelles entreprises (dont 45 à Casablanca, 13 à Rabat, et 12 à Tanger) portant ainsi le nombre de start-up et PME hébergées sur les sites à 250 entreprises». La satisfaction globale dépasse les 90%, d’après le directeur, qui a rajouté que 14 structures d’accompagnement sont désormais installées et opérationnelles sur les sites.

Les plus récentes start-up constituées, en exemple, sont XHub-IT, The Wall Games, et Manageo, et qui opèrent dans divers domaines en relation avec la philosophie du Technopark. En chiffres toujours, le turnover naturel du Technopark est de plus de 60 nouvelles start-up chaque année, une communauté jeune de 2.000 salariés âgés en moyenne de 30 ans et un chiffre d’affaires cumulé de plus de 800 millions de dirhams. Enfin, l’année 2015 a vu la naissance du Technopark de Tanger. Son emplacement idoine, au centre de la ville du détroit, avec un potentiel d’accueil de près de 100 entreprises, lui promet de beaux jours.

Mounir Bassy
Journaliste stagiaire

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *