Contrat du Défi du Millénaire-Maroc : l’Agence du partenariat pour le progrès engage plus de 355 millions de dollars

Contrat du Défi du Millénaire-Maroc : l’Agence du partenariat pour le progrès engage plus de 355 millions de dollars

Près de 355 millions de dollars ont été engagés par l’Agence du partenariat pour le progrès (APP), et ce dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord dénommé «Contrat du Défi du Millénaire-Maroc». C’est ce qui a été souligné lors du 6ème Conseil d’orientation stratégique (COS) de l’APP. À cet effet, le premier ministre Abbas El Fassi, qui présidait le conseil, a indiqué que ce montant représente 51% du budget total du Compact MCA-Maroc. Et de poursuivre que «les versements ont atteint 82 millions de dollars, soit 23% du montant des engagements honorés jusqu’à présent». M. El Fassi a salué, dans ce sens, les efforts déployés «pour réaliser de manière exemplaire les projets programmés et favoriser un cadre idoine à la concrétisation des objectifs tracés au bénéfice des populations, conformément aux Hautes instructions royales et à la stratégie du gouvernement visant à promouvoir le développement socio-économique». M. El Fassi a, également, rappelé que la mise en œuvre du projet d’arboriculture fruitière est réalisée à une cadence encourageante en dépit de la hausse du coût afférent aux appels d’offres pour la réalisation des opérations de plantation. Relevant que le projet de pêche artisanale est en cours de reprogrammation pour les mêmes raisons. Par ailleurs, M. El Fassi a mis en relief la nécessité d’augmenter le montant des fonds utilisés afin qu’il soit équivalent à celui des sommes souscrites. De plus, il a signalé l’obligation d’accorder plus d’intérêt à la réalisation d’activités de terrain afin de répondre aux aspirations des populations bénéficiaires. En parallèle, Abbas El Fassi a salué le lancement de l’opération de plantation de 60.000 ha d’oliviers. Celle-ci intervient après l’aboutissement d’une opération de plantation de 10.000 ha d’oliviers, le lancement de la construction d’infrastructures dans le port de Tan Tan, l’aménagement de deux points de débarquement aménagés (PDA) à Salé et Tifnit ainsi que d’un marché de gros à Béni Mellal, sans oublier le lancement du concours international d’architecture pour la réhabilitation de la place Lalla Ydouna et de ses alentours et de la médina de Fès. Concernant le projet Services financiers, M. El Fassi a fait état du versement de 19 millions DH au Fonds Jaida sur les 25 millions de dollars programmés et du lancement de la formation de 120 membres d’associations de microcrédit. Au moment où l’alphabétisation fonctionnelle a comptabilisé 100 heures sur les 500 programmées avec une participation de 66 %.
D’autre part, le renforcement des capacités des entités en charge du projet «Soutien à l’entreprise» a accompli 198 sessions de formation en techniques d’appui pré et post-création d’entreprises et des micro-projets. M. El Fassi a, par ailleurs, rappelé l’importance de la convergence des projets programmés et de leur interaction avec les stratégies et plans sectoriels et la nécessité d’établir une coordination entre tous les acteurs pour résoudre les problèmes en suspens notamment ceux liés aux projets programmés dans la médina de Fès et celui de pêche artisanale. Il a également préconisé l’adoption de l’approche genre dans la gestion des différents projets et activités et la prise en compte du facteur temps en vue d’assurer l’efficience et la célérité requises dans la réalisation des projets dont l’échéance des travaux doit intervenir le 13 septembre 2013. À noter que le Maroc bénéficie dans le cadre du Contrat du Défi du Millénaire-Maroc d’un don de 697,5 millions de dollars, octroyé par le gouvernement américain par le biais de la Millennium Challenge Corporation (MCC).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *