Coopération : 650 Millions d’euros pour le Maroc

Coopération : 650 Millions d’euros pour le Maroc

Pour soutenir « le processus de réformes très ambitieux » entrepris par le Maroc, l’Union européenne (UE) met le paquet. La proposition de programme d’aide européenne au Royaume s’élève à 654 millions d’euros pour la période 2007-2010, soit une hausse de 20% par rapport à la moyenne annuelle pour la période 1995-2006. Pour rappel, entre 1995 et 2006, le Maroc a reçu 1,64 milliard d’euros au titre du programme MEDA. Et depuis janvier 2007, l’Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) a remplacé le programme MEDA. Cette annonce a été faite par la commissaire européenne chargée des relations extérieures et de la politique de voisinage, Benita Ferrero-Waldner, à l’issue d’un entretien, tenu vendredi 2 mars, à Barcelone, avec Taieb Fassi Fihri, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération. «L’aide bilatérale sera complétée par des prêts de la Banque européenne d’investissement (FEMIP) et d’autres programmes financiers. Cette enveloppe représente une augmentation de près de 20 % par rapport à la moyenne annuelle pour la période 1995-2006», relève-t-on dans un communiqué de l’UE. Cinq domaines primordiaux ont été définis pour le programme de soutien financier pour le Maroc. Le Maroc pourra également bénéficier de prêts accordés au titre de la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP). La priorité de la FEMIP est de financer des projets dans le secteur privé.
«Afin d’instaurer les conditions propices au développement des entreprises, la FEMIP finance également des projets d’infrastructure, l’investissement dans le capital humain et des projets axés sur la protection de l’environnement», précise-t-on. En plus de cette aide bilatérale, la Commission européenne a présenté d’autres nouveautés dont le Maroc pourra bénéficier dans le cadre de la politique européenne de voisinage. Il s’agit d’un fonds d’investissement qui augmentera considérablement le volume des fonds disponibles pour l’industrie et les infrastructures marocaines en soutenant les prêts des organisations financières internationales. Il est question également d’un programme de coopération transfrontalière qui visera à rapprocher les régions frontalières des Etats membres de l’UE et des pays partenaires et à encourager leur coopération.

Domaines prioritaires

Le programme de soutien financier pour le Maroc pour la période 2007-2010 portera sur les cinq domaines-clés suivants:
1. Social : environ 45 % des fonds devraient être alloués à ce domaine ;
2. Economique : développement du secteur privé, dans la perspective de la création d’une zone de libre-échange avec l’UE ;
3. Droits de l’Homme : moderniser le système judiciaire et renforcer la culture des droits de l’Homme;
4. Environnement : priorité accordée aux questions relatives à l’assainissement de l’eau ;
5. Appui institutionnel : maintien de l’instrument de jumelage et de nouveaux fonds seront disponibles pour faciliter la coopération ;

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *