Coopération : L’ONE s’attaque à la dernière tranche du PERG

Coopération : L’ONE s’attaque à la dernière tranche du PERG

Un  contrat a été signé le 14 décembre 2006 entre l’Office national de l’électricité (ONE) et la Banque européenne d’investissement (BEI). Il concerne un prêt destiné au financement du projet d’électrification rurale. En vertu de ce contrat, la BEI s’engage à accorder à l’ONE un prêt de 170 millions d’euros, soit l’équivalent de 1,9 milliard DH. Ce prêt s’étale sur une durée de 20 ans et entre dans le cadre de la quatrième et dernière tranche du Programme d’électrification rurale globale (PERG). Cette phase vise la généralisation de l’accès à l’électricité dans le monde rural à l’horizon 2007. 2596 villages répartis sur 51 provinces seront électrifiés. Le nombre des foyers bénéficiaires est estimé de 111.583, soit près de 708.120 habitants. L’Office national de l’électricité vise également, à travers ce contrat, à équiper un million de foyers ruraux en compteurs à prépaiement. Les clients du monde rural auront plusieurs avantages à tirer de ce projet. En effet, à travers ce système, les bénéficiaires peuvent s’approvisionner en électricité, le jour du souk, tout en procédant à un achat  adapté au rythme de leurs revenus. Le système va leur permettre, donc, d’éviter leurs déplacements mensuels à l’agence de l’ONE pour régler leurs factures.
Parmi les objectifs de l’Office figure également l’installation d’un système de télé conduite régionale des réseaux de distribution électrique. Par le biais de ce projet, l’office veut moderniser ses activités de gestion, réduire ses coûts d’exploitation et améliorer la qualité de ses services à la clientèle.
L’ONE projette aussi la mise en œuvre d’un projet de courant porteur par lignes électriques. Ce projet permettra de véhiculer la voix, les données et les images par le biais de lignes de 220 volts. Cette nouvelle technologie prétend transformer le réseau électrique en support de télécommunications intégrant des services à forte valeur ajoutée.
Il convient de noter, par ailleurs, que la coopération financière entre l’ONE et la BEI remonte à 1984. Depuis cette date, dix conventions de prêts ont été signées pour un montant global de 780 millions d’euros.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *