Coopération : Ouverture de la semaine de l’Algérie au Maroc

Coopération : Ouverture de la semaine de l’Algérie au Maroc

Leurs Altesses Royales les Princesses Lalla Salma et Lalla Asmaa ont présidé, mardi 26 juin, un dîner de Gala à l’occasion de l’inauguration de la semaine de l’Algérie au Maroc. A leur arrivée, les Princesses ont été accueillies par l’ambassadeur d’Algérie à Rabat, Larbi Belkheir, et son  épouse.
A l’occasion, M. Belkheir a tenu à exprimer , en plus de sa réjouissance pour la présence de leurs Altesses Royales, sa reconnaissance à SM le Roi Mohammed VI pour tous les moyens qui ont été fournis à la mission algérienne au Maroc, tout en soulignant les liens d’amitié qui unissent les dirigeants des deux pays.
En effet, pour la réussite de cet  événement, les organisateurs «ont mis le paquet». D’ailleurs, tous les ingrédients d’investissement sont réunis pour promouvoir la destination «Algérie», et faire  évoluer le volume des échanges commerciaux  maroco- algériens qui sont modestes, à ce jour, au regard de toutes les potentialités existantes.
C’est ce qui a été souligné par Salaheddine Mezouar, ministre du Commerce et de l’Industrie : «le secteur le plus attractif reste le BTP qui vient en tête de liste, les deux pays ayant développé une grande expertise en la matière, sans oublier le tourisme puisque les deux pays recèlent un grand potentiel touristique. L’industrie est tout aussi intéressante pour l’industrie marocaine, et surtout l’industrie pharmaceutique pour laquelle les Algériens ont développé une grande maîtrise,  ainsi que l’industrie agroalimentaire. De plus, nous avons remarqué que l’industrie automobile algérienne présente plusieurs composantes pouvant s’avérer utiles pour la Logan. A ce jour, nous importons certaines composantes de Tunisie , nous pourrons aussi en importer d’Algérie. Et la Logan marocaine deviendrait une Logan maghrébine». En effet, ce n’est pas la diversité qui manque. Les secteurs de l’agroalimentaire, électrique et électroménager, chimie-pharmacie, grands travaux et bâtiment, tourisme, textile, artisanat, service et industries divers sont représentés à cette manifestation, en plus de sociétés algériennes spécialisées dans la promotion, l’encouragement et l’accompagnement des investissements en Algérie.
Sur un même registre, M. Mezouar souligne: «J’ai été agréablement surpris par le degré de développement des produits et la dynamique de l’économie algérienne. Il est clair que cette économie offre de grandes opportunités pour les investisseurs marocains. Aussi, toutes les bases sont disponibles en vue du développement des échanges et de l’accroissement des partenariats». Nous pouvons donc nous attendre à un flux d’investissements plus fructueux entre les deux pays, ce qui drainera sûrement des partenariats  et des échanges commerciaux plus riches. Cet événement a été marqué par la présence du ministre algérien du Commerce El Hachemi Djaaboub, et l’ambassadeur d’Algérie au Maroc Larbi Belkheir. Ainsi que les ministres marocains du Commerce et de l’Industrie, Salaheddine Mezouar et du Commerce extérieur Mustapha Mechahouri. Le minsitre algérien leur a fait visiter les différents stands où ils ont pu recueillir des informations détaillées sur les produits et les matières exposés et ils ont de ce fait, montré leur grande satisfaction et dévoilé les prémisses des prochains partenariats.
«Cette foire dévoile donc un visage performant de l’Algérie qui met en avant le développement de son économie et son expertise», a indiqué M. Mezouar.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *