Coopératives : Les perspectives de développement débattues à Laâyoune

Coopératives : Les perspectives de développement débattues à Laâyoune

Le Maroc en compte plus de 20.000

La ville de Laâyoune a abrité la semaine dernière la première rencontre de la campagne nationale de sensibilisation aux perspectives de développement de l’action coopérative, sous le thème «L’action coopérative, levier d’un nouveau modèle de développement».

Cette rencontre, présidée par Jamila El Moussali, secrétaire d’Etat chargée de l’artisanat et de l’économie sociale, a été marquée par la présence de plus de 350 participants représentant les coopératives de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, des élus et des autorités publiques.

Lors de cette première escale, plusieurs exposés ont été présentés traitant de «l’action coopérative en tant que levier pour le nouveau modèle de développement», «les nouvelles dispositions de la loi n° 112.12 sur les coopératives, et l’obligation de la mise en conformité des coopératives avec la nouvelle loi», «l’amélioration de la qualité dans le domaine des produits des coopératives d’artisanat», «l’appui aux projets de coopératives dans le cadre de l’INDH» et «la culture financière en tant que mécanisme de développement de la gouvernance financière des coopératives».

Dans son intervention, Mme El Moussali a souligné que cette campagne vise à sensibiliser et à informer l’opinion publique particulièrement les femmes et les jeunes à l’importance de l’action coopérative, ainsi qu’à faire connaître les lois régissant ce secteur et les opportunités qu’offre l’économie sociale et solidaire. Mme El Moussali a fait remarquer, dans ce sens, que la contribution de l’économie sociale et solidaire au Produit intérieur brut (PIB) demeure limitée en dépit des efforts consentis, notant que le Maroc compte plus de 20.000 coopératives qui peuvent être d’un apport précieux en matière de création des richesses et d’emplois au profit des jeunes et des femmes.

Cette rencontre a permis de présenter le mouvement coopératif dans la région et de sensibiliser les coopératives à l’importance de la mise en conformité de leur statut à la nouvelle loi, et pour discuter les défis auxquels sont confrontées les coopératives, notamment dans les domaines de financement et de commercialisation. Le choix de Laâyoune pour lancer cette campagne est motivé par diverses considérations liées notamment à la diversité et la richesse du patrimoine culturel et immatériel que recèle la région.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *