COP22: Une délégation de journalistes africains en tournée au Maroc

COP22: Une délégation de journalistes africains  en tournée au Maroc

Les journalistes se rendront notamment à Ouarzazate où ils pourront observer les réalisations de la première phase du projet intégré de production électrique à partir de l’énergie solaire, Noor.

Le comité de pilotage de la COP22 organise, au profit d’une délégation de journalistes représentant près de 30 médias africains, un voyage de presse au Maroc afin de les impliquer, de la meilleure manière possible, dans les événements majeurs dédiés au climat du pays et de la région.
La délégation a ainsi participé à une session spéciale de la COP Academy, avec des interventions de Mohammed Benyahia, chef du pôle Side Events, d’Aziz Mekouar, ambassadeur pour la négociation multilatérale, Said Benrayane, conseiller du président de la COP22, et de Said Mouline, chef du pôle partenariat public-privé. Des interventions qui ont permis aux journalistes de se familiariser avec les différents concepts liés aux enjeux du réchauffement climatiques et aux aspects technique des négociations climatiques, de l’accord de Paris et des objectifs de la COP22.

Venus du Sénégal, de la Gambie, du Ghana, de la Côte d’Ivoire, ainsi que des pays du Maghreb arabe, les invités du comité de pilotage de la COP22 ont également assisté, le 11 juillet, à la session d’ouverture de la conférence Internationale sur l’Eau et le climat de Rabat, ainsi qu’à la lecture officielle de l’Appel de l’Afrique pour la justice climatique le 12 juillet. Une visite à Marrakech est programmée dans les prochains jours, afin de permettre aux membres de la délégation d’observer l’état d’avancement, à quelques mois de l’ouverture officielle de la Conférence des Parties, des installations en vue de l’organisation de la COP22 et en particulier le chantier du village de Bab Ighli. Ils vont se rendre ensuite à Ouarzazate et plus précisément sur les installations de la centrale thermodynamique Noor I, où ils pourront observer les réalisations de la première phase du projet intégré de production électrique à partir de l’énergie solaire, Noor, dont le développement est prévu à Ouarzazate, Laayoune, Boujdour, Midelt et Tata.

Un projet grâce auquel le Maroc représentera, à l’horizon 2050, 11% de la production d’électricité mondiale, avec 1.000 GW selon l’Agence Internationale de l’énergie (AIE). Du sud, la délégation se dirigera vers le nord, afin d’assister les 18 et 19 juillet à la deuxième édition de la MedCOP Climat, le Forum des acteurs étatiques et non étatiques de la Méditerranée, durant lequel les dirigeants des territoires méditerranéens se retrouveront à Tanger pour concrétiser leur engagement et permettre d’enclencher des dynamiques vertueuses en vue de protéger la région. Des rencontres avec plusieurs grands décideurs marocains ainsi que certains des membres du comité de pilotage de la COP22 sont également programmées pendant ce voyage de presse.

Soukaina Zoubir
(Journaliste stagiaire)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *