Corse : Record « absolu » du nombre de passagers en 2006

Le trafic passagers avec la Corse a enregistré en 2006 un «record absolu», avec plus de 6,3 millions de personnes transportées par mer ou par air, grâce à une bonne saison estivale notamment, a indiqué hier lundi la direction régionale de l’équipement. Le nombre de «passagers (6.304.154) à l’entrée et à la sortie de la Corse sur lignes régulières et charter du transport aérien et maritime a progressé de 6,1% par rapport à 2005 et «battu un nouveau record absolu de trafic de passagers», écrit dans un rapport l’Observatoire régional des transports de la Corse (ORTC), agence de la DRE. Le précédent record datait de 2003 (6.239.000 passagers), un millésime qui clôturait un excellent cycle de six années consécutives de croissance avant une dépression en 2004 et 2005, marquée par une baisse importante du tourisme et de fréquents conflits sociaux dans le secteur maritime. Ces bons résultats sont principalement dus à un retour des touristes en 2006, année marquée par un record du nombre de passagers transportés en haute saison (juillet et août) – plus de 2,6 millions, soit +1,9% par rapport à la même période de 2003, précédent record pour juillet-août. Le mois de septembre a confirmé cette bonne tendance. «Le poids de la saison estivale (mai à septembre) représente 72% des trafics annuels», explique l’ORTC. C’est le transport maritime qui a le plus participé à ce record, avec +8,5%, contre +2,4% pour l’aérien. «Toutes les compagnies profitent de cette croissance, notamment la SNCM, dont les trafics redécollent après deux années marquées par des conflits sociaux», poursuit l’ORTC. L’année 2006 a pourtant été marquée par l’incertitude pour l’ancienne compagnie publique Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM), privatisée au printemps et fortement concurrencée depuis 2004 par la Corsica Ferries. Cette dernière est aujourd’hui le premier transporteur passagers avec l’île, en provenance de Toulon et Nice et de plusieurs ports italiens. La «légère progression des trafics aériens résulte de la croissance des trafics de Calvi (Haute-Corse) avec +10%, et Figari (Corse-du-Sud), avec +14%», note aussi l’ORTC.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *