Cosmétique: Des crèmes made in Agadir sur le marché américain

Cosmétique: Des crèmes made in Agadir sur le marché américain

Dès son introduction sur le marché américain, la marque Ormana fait le buzz sur la Toile. Ceci surtout depuis que la blogueuse Chiara Ferragni, aux 7,7 millions de followers, en a vanté les vertus sur Instagram.

Des souks aux marchés internationaux, la valorisation économique des richesses du terroir de l’arrière-pays du Souss se poursuit. Aujourd’hui c’est Cosmaline, un fabricant de produits cosmétiques, bien implanté dans le Souss, qui perce sur le marché américain depuis une année.

Et ce à travers sa marque Ormana (acronyme de Or du Maroc Naturel). Une gamme de crèmes de beauté haut de gamme à base de produits du terroir, qui commence à faire sa place à l’international. Le succès ne s’est pas fait attendre, dès son introduction sur le marché américain, la marque fait le buzz sur la Toile.

Ceci surtout depuis que la blogueuse Chiara Ferragni, aux 7,7 millions de followers, en a vanté les vertus sur Instagram. Résultat, des milliers de likes et une visibilité mondiale pour Ormana. De fait, en matière de stratégie commerciale, en raison de l’étendue du marché américain, l’entreprise mise beaucoup sur le commerce en ligne. Elle a concentré ses efforts sur son e-shop www.myormana.com et assure un service de livraison dans le monde entier. Outre le marché américain, la marque Ormana est aujourd’hui aussi présente en Europe.

En Espagne, les produits de Cosmaline sont vendus sous la marque Nhuara Baret pour laquelle l’entreprise fabrique une gamme de produits. Au niveau du monde arabe, la marque est présente au Koweït, et en Arabie Saoudite. Elle sera également bientôt sur le marché émirati à travers le réseau de distribution du Groupe Shay. En attendant, la PME lorgne les marchés asiatiques. Dans son plan de développement, la mise en place d’un laboratoire de fabrication de produits de soins à base de richesses naturelles des pays arabes est envisagée. Reste à trouver le partenaire pour ce programme ambitieux.

A noter que Cosmaline a démarré son activité à Agadir depuis maintenant six ans. Elle commercialise deux marques, Orness et Ormana. La première est dédiée aux produits cosmétiques commercialisés en pharmacie et parapharmacie. La seconde est commercialisée dans les réseaux de vente de produits de luxe. A la tête de l’entreprise, Driss Boutti, un homme d’affaires connu à Agadir. C’est suite à une rencontre fortuite avec un patron d’un grand laboratoire français que le manager s’est lancé dans ce projet novateur. Tout a commencé d’abord par l’élaboration d’un cahier des charges, une étude de faisabilité et des essais cliniques, avant de se lancer dans l’installation du laboratoire avec l’appui de deux laboratoires français de renom. Ce sont ces derniers qui ont élaboré les formules des produits.

«Le concept de Cosmaline repose sur un procédé de fabrication dit «ambientemp», c’est-à-dire un brassage doux à température ambiante afin de préserver les qualités originelles des ingrédients et des matières actives», explique le dirigeant.  Et d’ajouter : «Le matin les plantes sont encore dans une ferme, le soir elles sont dans un pot de crème de beauté, c’est ce que l’on appelle le totum végétal». Dans sa démarche l’investisseur n’a rien laissé au hasard, notamment en matière de protection environnementale.

L’établissement est équipé des dernières technologies en la matière avec un souci écologique poussé. L’unité est dotée d’un système d’énergie renouvelable grâce à l’énergie solaire.

Articles similaires

3 Comments

  1. Mocro

    Ces produits doivent s’exporter partout, en Europe, au Moyen-Orient, en Chine, on peut nouer des partenariats avec 3suisses, Ali Baba, et autres sites d’e-commerce, ainsi que …

    Reply
  2. Mocro

    …des grandes chaînes de magasins comme Carrefour, Auchan, Kruidvat, Albert Heijn, etc, et ne pas oublier les chaînes de magasins spécialisées dans les parfums et le cosmétique

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *