Coulisses

Quelle moisson pour la délégation de Marrakech à Montreux ?

Conduite par le conseiller royal André Azoulay, la délégation marrakchie en repérage au dernier festival de Montreux Jazz est revenue avec au moins une certitude : la ville ocre abritera la prochaine édition de cet événement mondial.

L’ONMT décline sa politique

13 à 14 marchés ont été passés au crible lors de la dernière rencontre des délégués étrangers. Les programmes et les budgets de chaque marché ont été arrêtés et définis. En tête, vient toujours la promotion pour la France avec plus de 60 millions de dirhams. L’Office national marocain du tourisme (ONMT) prévoit atteindre "le chiffre symbolique de 6 millions de touristes à la fin de l’exercice. Les délégués ont établi un plan d’actions précis "afin de maintenir et d’augmenter le niveau enregistré lors des cinq premiers mois de l’année, soit 17% ", a précisé l’Office dans communiqué.
"Cette réunion a également permis de jeter les premiers jalons du plan d’actions pour l’exercice 2006 et de préparer la définition de la stratégie 2006-2010 pour l’ONMT afin d’atteindre les objectifs de la vision 2010, soulignant que des ateliers de travail, dirigés par le directeur général de l’ONMT, M. Abbas Azzouzi, ont été mis en place et ont concerné l’ensemble des marchés d’émission.

Des hôteliers marrakchis à l’index

A la demande de l’Association de l’industrie hôtelière de Marrakech, la municipalité a remis à cette dernière la liste des hôtels qui ne s’acquittent pas de la taxe communale. On y retrouve des établissements de renommée comme l’ex-Sheraton, le Sahara Inn… A suivre.

Le Holiday Inn va encore changer de nom

Après avoir tronqué son enseigne mythique «Holiday Inn » contre «Crown Plazza », cet établissement situé début Zerktouni est au centre des négociations intenses. Les propriétaires, l’assurance Saada devront céder la gèrance à une enseigne américaine. Question de temps.

La Tunisie devant le Maroc

Imperturbable la Tunisie. Le voisin maghrébin a toujours la faveur des pronostics de voyages dressés par les TO français. Derrière, la Turquie menace avec une forte progression (133,2%). En troisième position, le Maroc accuse une forte baisse de l’ordre de 46,3%. Situation inverse pour l’Espagne, en augmentation de 218,8%. La destination ibérique passe du coup de la 13e à la cinquième place.

Atlas Voyages fête ses quarante ans

Le week-end dernier a été mis à profit par Atlas Voyages pour fêter son quarantième anniversaire à Marrakech. Les 266 collaborateurs de l’entreprise étaient tous invités à Marrakech.

Geste inhabituel de la part d’un TO

Dans la discrétion de cette après-midi de ce mardi 19 juillet 2005 en présence du chef de la division économique et sociale de la wilaya de la ville ocre, un tours –opérateur (T.O) français avec sont réceptive locale, qui fait voyager plus 135.000 touristes chaque année vers la destination Maroc, le président de ce T.O qui veux garder l’anonymat a remis un chèque de 300.000 dirhams pour l’Association humanitaire d’aide aux enfants abandonnés et démunis ( Crèche de l’espoir ) à l’Hôpital Razi Amerchich (CHU ) Marrakech.

Sortie de la première promotion de conseillers de voyages

L’Association des agences de voyages de Casablanca a organisé une cérémonie de remise de certificats à la première promotion des conseillers de voyages, le lundi 11 juillet à Hôtel Farah. En effet, l’AVC a répondu à un besoin certain des professionnels de voyages en terme de ressources humaines qualifiées. A ce sujet, plus de 80 dossiers déposés, 42 candidatures retenues pour une première évaluation, ils n’étaient plus que 17 candidats au départ de ce stage après des critères de sélection très pointus et, finalement, 13 récipiendaires à l’arrivée avec en poche un double certificat, celui de Conseiller de voyages délivré par l’AVC et celui d’Amadeus, ce dernier étant reconnu dans le monde entier. C’est une nouveauté et une première au Maroc.
Cette opération de formation a été initiée par l’Association des agences de voyages de Casablanca et a démarré en février 2005 après une sélection rigoureuse des candidats. Les cours étaient dispensés par des formateurs spécialisés ayant une forte orientation professionnelle en alternance avec une formation sur le terrain chez Amadeus et dans les agences.
Durant cette période, les futurs lauréats ont suivi un programme où l’approche théorique et pratique étaient de mise.
Cours théoriques pour leur permettre d’acquérir les techniques de comportement et de management; stages dans des agences et chez Amadeus, encadrés par un tuteur de l’organisme. Les programmes et les méthodes pédagogiques étaient d’une grande diversité. Initiation à la réservation et à la tarification, attitudes et aptitudes face aux clients, commandements de l’approche client, communication linguistique, environnement touristique, les futurs lauréats ont travaillé sur des programmes pointus.
L’AVC a initié ce concept, montré la voie et pris les devants, espérant que d’autres associations régionales lui emboîtent le pas. Et cet axe que l’association de Casablanca a voulu développer est aussi porteur d’image d’une profession qui a le sens du client.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *