Coulisses

Kerzner reçu à la Primature
Le Premier ministre, Driss Jettou, a reçu mercredi 30 novembre dans la matinée les responsables du groupe sud-africain Kerzner, aménageur de la station de Mazagan. Objet de la réunion, la présentation de l’investisseur émirati, nouveau partenaire du projet. Il s’agit du holding Istithmar, dirigé par le richissime Sultan Ahmed Bin Sulayem et dont le siège se trouve à Dubaï. Istithmar a, signalons-le, acquis récemment des parts dans le capital de Kerzner. A cette réunion, ont pris également part les responsables de la SOMED qui ont tenu à signaler qu’ils n’ont pas l’intention de se désengager du projet d’aménagement de la station de Mazagan.

Le Meridien dans le giron du groupe Starwood
Le Groupe Starwood Hotels & Resorts Worldwide, Inc. (NYSE: HOT) a annoncé en date du mardi  28 novembre 2005  qu’il vient d’acquérir la marque Le Méridien et ses activités de gestion et franchise, soit un portefeuille de près de 130 hôtels et complexes de loisirs à travers le monde, pour un montant estimé à 225 millions de dollars, l’équivalent du montant déjà investi par Starwood dans la dette du «Le Méridien», cumul des intérêts compris. La finalisation de cette acquisition devrait permettre d’accroître de façon significative la présence de la compagnie en Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie Pacifique. «L’acquisition de la marque d’hôtellerie de luxe Le Méridien est un développement passionnant et majeur pour Starwood, dont nous pensons qu’il nous positionne désormais comme un véritable opérateur global de l’hôtellerie», a déclaré Steven J. Heyer, CEO de Starwood Hotels & Resorts. Au Maroc, la marque Méridien est présente dans deux hôtels à Casablanca (le Royal Mansour Méridien et l’hôtel Marhaba) et un établissement à Marrakech (le Nfis).

Le Maroc parmi les destinations les plus sûres
Le Maroc est en tête des destinations les plus sûres du monde, d’après un sondage réalisé en France et commenté lors de l ‘émission de la chaîne LCI, «On en parle» du mercredi 30 novembre. Invités au plateau, le P-dg de «Voyageurs du Monde », le Directeur général de «Jet Tours » et le porte-parole adjoint du Quai d’Orsay pensent comme 64% de Français que l’on ne doit pas avoir peur de voyager, en réponse à la question du présentateur : «Faut-il avoir peur de voyager ». Le Maroc est en tête des destinations sûres, aux côté de l’Océan Indien. A l’inverse, la destination la moins sûre revient à l’Egypte et à ….Londres.

Recrutements de contractuels attendus à l’ONMT
Les anciens  de l’ONMT à l’image du délégué ONMT à Bruxelles sont désormais à une année de leur retraite. Une page se ferme hélas sur ces cadres maintenus depuis quelques années loin de la direction centrale. L’actuel directeur général qui a déclaré que l’ONMT souffre de compétences a-t-il regardé du côté de Bruxelles, de Madrid, de Paris et du Moyen Orient  ou même tout près  dans les petits garages pour vieux cadres, aménagés sous forme de bureau à l’intention de ceux qui sont rappelés de l’extérieur ? Bien des profils  oubliés seraient ravis de reprendre du service au sein de la vielle dame ou, à défaut, d’être affectés dans les CRT pour aider à la promotion.

Assises nationales d’Essaouira : omission involontaire ?
A deux jours de la tenue des Assises nationales d’Essaouira, le climat n’est pas à la sérénité. Au menu des bourdes, le CRT d’Agadir et quelques institutions de la place, qui attendaient toujours leur invitation à la mi-journée du mercredi.  Une simple omission involontaire, aurait répondu l’agence de communication.
Côté hébergement, l’offre n’est pas encore bouclée. Sollicité par la Fédération du tourisme et le CRT de Marrakech, le Conseil provincial du Tourisme a la lourde tâche de convaincre l’hôtellerie locale pour héberger les 250 invités attendus.

Classement des hôtels : un oubli calculé ?
Le ministère du Tourisme oublie depuis trois ans de classer les établissements touristiques. Apparemment, il s’agit d’une omission volontaire, destinée à imposer plus tard aux professionnels la pilule de l’externalisation de ce service. Pourtant, en fouinant dans la loi 61-00 régissant le classement des établissements touristiques, on voit qu’il est mentionné que le procédé est régional, diligenté par l’autorité locale. Problème, depuis que la régionalisation est proclamée, rien ne se passe. A croire que les hôteliers entre eux et les restaurateurs d’autre part se ménagent. Hormis, une sortie sémillante de la brigade de classement à Tanger au début de l’année en cours, ponctuée par des rappels à l’ordre aux principaux 5 étoiles de la place, rien ne se passe dans les autres localités. Y compris à Marrakech. En attendant, ce sursaut régional, des restaurants comme le Jacaranda (cinquantenaire) souffrent leur mal en patience avec leurs deux fourchettes. L’absence de distinction entre fourchette et étoile, la qualité du contenu de l’assiette et le standing de l’établissement continuent d’handicaper les établissements sérieux. A suivre.

Nouveaux cadres au ministère du Tourisme
Le nouveau Directeur des aménagements touristiques qui a repris le fauteuil stratégique occupé naguère par Jawad Zyatt, tarde à se faire connaître. Une nomination encore officieuse, non validée par le département des Finances ?  Autre département du ministère du Tourisme récemment pourvu, celui de la DUAT, direction qui s’occuppe des établissements touristiques.

Assemblée générale du CRT de Marrakech
le Conseil régional du tourisme de Marrakech tiendra son Assemblée générale ordinaire, le vendredi 9 décembre 2005 à 17 heures à l’hôtel Atals ASNI Marrakech. Parmi les points à l’ordre du jour, la présentation du rapport moral, du rapport financier, du rapport du commissaire aux comptes, du quitus.etc. Egalement à l’ordre du jour, la démission de l’équipe présidé par Kamal Bensouda et l’élection d’un nouveau bureau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *