Coulisses : La «Bohème» n’a pas de problèmes financiers

La «Bohème» n’a pas de problèmes financiers
A peine les dernières clameures retombées après la disparition de Jean Lefèbvre, que la Bohème est sous les feux des projecteurs. En cessation de paiement, en redressement judiciaire ? Les spéculations sont nombreuses. L’établissement people a connu bien des difficultés mais vite résolues, après une nouvelle injection d’argent frais du propriètaire. Interrogée, son amie Yolande Abat du Guide de Marrakech dit ne pas être au courant «des difficultés de la Bohème», restaurant qu’elle fréquente toujours, mais affirme par contre que Lefèbvre a gardé jusqu’au bout sa réputation d’amateur de belles femmes.

Azzelarab Kettani quitte la FNIH
Vieux routier de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH) dont il est le Secrétaire Général depuis des lustres, Azzelarab Kettani la quitte . Les causes de cette démission sont dues à un agenda personnel difficile à gérer, M. Kettani cumulant en plus, depuis 1995, la fonction du secrétaire général de la Fédération du tourisme.
Par ailleurs, l’étiquette de restaurateur le pousse naturellement à consacrer son temps à la Fédération du tourisme et à travers elle, à la future Fédération des restaurateurs qui devra voir le jour d’ici la fin 2004.

Air Horizons et Mondair, même circuit de commercialisation
Entre Air Horizons, compagnie sous pavillon français récemment autorisée à desservir le Maroc et Mondair, compagnie de charter marocaine, qui a cessé ses activités depuis février 2004, il y a au moins un point commun. L’agence Safar Tour, spécialiste des MRE, choisie pour commercialiser les billets d’Air Horizons, a assuré le même service pour Mondair.
En attendant, Thierry Duval, directeur général de la compagnie française, a dévoilé sa grille tarifaire variant entre 80 et 160 euros entre la France et des destinations comme Fès, Essaouira, Oujda, Rabat, Casablanca….).

Tarik Lachgar prend les commandes des agences de Fès
Tarik Lachgar de King Holidays vient de reprendre le flambeau en devenant président de l’Association des agences de voyages de Fès. Une transition faite en douceur, l’ancien président ne souhaitant plus se représenter.

Le passif de l’ONMT, objet d’une question orale
Beaucoup de lecteurs ont réagi suite à notre petit entrefilet de la semaine dernière sur les règlements des dettes dues à l’ONMT. Une précision s’impose donc à quatre jours de la tenue du Conseil d’administration de l’Office. Selon nos informations, il y a eu bien accord pour que le passif soit épuré sur deux exercices.
La question aurait fait récemment l’objet d’une question orale au Parlement. Le ministre du Tourisme n’a ni confirmé ni infirmé, se contentant de rétorquer vis-à-vis de celui qui l’a posée un «avez-vous des preuves?», ce qui a désarmé son interlocuteur.

Fortes progressions à Fès
Les professionnels de la capitale des Idrissides font état d’une progression de 35% des arrivées durant le mois de mai et de plus de 30% pour celui de juin. C’est l’une des conséquences directes de la mise en place de nouvelles liaisons avec l’Europe et l’Espagne. La dernière desserte lancée le 7 juillet avec ce pays affiche des taux de remplissage élevés. Pourtant, le mois de juillet est considéré traditionnellement comme une période de basse saison à Fès.

Offensive de Travelplan et Globalia sur le tourisme à l’export
Le TO Travelplan va lancer tous les produits via Madrid à partir de Fès. Les Marocains pourront ainsi bénéficier à l’export des mêmes conditions que les touristes européens qui voyagent avec des décotes de 40%. L’offre finalisée consiste en une quantité de produits avec des destinations sur l’Europe, la Turquie, la Grèce, Malte, l’Asie et surtout l’Amérique latine.
Exemple de prix : 500 euros suffisent pour l’aller-retour et la semaine en demi-pension à Cuba en période de la basse saison, et 800 euros pour la haute saison.

Le bureau de la Fédération du Tourisme s’est réuni mercredi
Au-delà du traditionnel examen de l’état d’avancement du Budget 2004, le bureau de la Fédération du tourisme a étudié la question de la redéfinition de l’étendue et la limite des prérogatives par rapport à l’ensemble de ses composantes. Etaient aussi à l’ordre du jour, l’état d’avancement de la vision 2010 et les préparatifs des prochaines Assises du tourisme.

RAM : offensive de charme à l’égard des MRE
La compagnie nationale met à la disposition de sa clientèle MRE une variété de produits tarifaires avec des niveaux et des conditions très avantageux. Les produits les plus demandés sont positionnés dans des classes de réservation largement disponibles avec une validité d’une année avec possibilité de changement de réservation de la date de retour sans aucune pénalité. Les MRE bénéficie de réductions importantes pouvant aller jusqu’à 60% par rapport aux pleins tarifs.
D’autre part, pour faciliter la phase retour des MRE, la compagnie offre des tarifs One Way (aller simple) au départ du Maroc adaptés et très compétitifs. La clientèle MRE bénéficie aussi de dérogations pour les franchises bagages qui dépassent les 30 kg et peuvent atteindre jusqu’à 40 kg.

Rudy Willburn chez Paul à Casablanca
L’artiste américain de soul Rudy Willburn se produira chez Paul à Casablanca les 15, 16 et 17 juillet.Bercé par le gospel depuis l’âge de 13 ans, Rudy Willburn étend son répertoire à la soul music et au R’n’B avec une voix exceptionnelle qui lui vaut le titre d’un des meilleurs vocalistes d’Amérique du Nord. Entre 1985 et 1996, avec son groupe « Pride and Joy » qu’il a fondé à San Francisco, il fait des tournées aux Etats-Unis et en Europe. C’est en France, après sa première tournée, qu’il se constitue un noyau dur de fans. Depuis 1999, Rudy Willburn enregistre des albums qui ont été distribués partout dans le monde.
Chez Paul Casa Villa Zevaco, dans une ambiance conviviale, un espace fleuri, avec verdure et fontaine, « l’homme à la voix d’or », comme le surnomme la presse en France, visitera le repertoire de Frank Sinatra, d’Otis Redding, Marving Gaye et James Brown.

Maroc Telecom Tour animera les plages marocaines
Du 15 juillet au 15 août, 8 villages MTT s’installeront de façon permanente, sur les plages du Nord au Sud : Martil, Saâïdia, Al Hoceïma, Tanger, Casablanca, El Jadida, Essaouira et Agadir. Un programme spécial sera réservé à Al Hoceïma, victime d’un tremblement de terre. Le programme qui s’inscrit dans l’opération «Plages propres » est fait en association avec Coca-Cola et les sponsors équipementiers.

Le Raid des Marocains du Monde
Le ministère délégué auprès du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération chargé des MRE organise le premier Raid des marocains du monde, du 16 au 20 août 2004. Ce raid, sous forme d’une caravane de 100 voitures, est une occasion pour les MRE de découvrir leur pays d’origine dans toutes ses richesses et la diversité de ses cultures et ses traditions. Le circuit se déroulera en cinq étapes, avec comme départ fixé à Tanger, le 16 août et un passage par Al Houceima, Tétouan, Fès, Taza, Béni Mellal, Marrakech, Casablanca, Essaouira, Safi, El Jadida..Le ministère concerné dit avoir mobilisé tous les moyens nécessaires pour la réussite de cet événement.

L’AVC tient sa séance plénière trimestrielle
L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise demain sa séance plénière trimestrielle en présence des transporteurs aériens. Thème du jour, «La profession des Agences de Voyages et du Tourisme face à la problématique du Developpement du transport aérien au Maroc ». A rappeler que qu’un problème de commissions sur les billets d’avions oppose depuis plus d’une année les agences de voyages et les compagnies aériennes.

Look Voyages va licencier 90 salariés
Le TO Look Voyages qui a un pied de terre à Marrakech, à travers un club en partenariat avec la CDG, se concentrera désormais beaucoup plus sur la production que sur les autres activités jugées périlleuses.
Lourdement sanctionné depuis 2 ans par une conjoncture difficile et en proie à l’effondrement des vols secs, Look Voyages annonce aujourd’hui un lourd plan de restructuration qui touchera près de 90 salariés. Objectif : remettre l’entreprise sur les rails.
La filiale du Groupe Transat Inc qui a perdu plus de 17 millions d’euros l’année dernière et probablement autant cette année, veut se délester des vols secs et miser sur la vente en ligne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *