Coulisses : Le dîner de Thomas Cook provoque une mini-crise à Agadir

Le dîner de Thomas Cook provoque une mini-crise à Agadir
Le dîner offert par le ministre du Tourisme à Agadir, fin octobre, à l’occasion de la présentation de la brochure été du TO Thomas Cook n’a pas été du goût de tout le monde. A commencer par les professionnels de la ville qui reprochent à la tutelle d’avoir organisé une telle rencontre sans les inviter.
En effet, ni le président du CRT, ni celui de l’AIH n’étaient du nombre des élus. Signalons que pour l’événement, Thomas Cook a déplacé à Agadir 160 journalistes allemands spécialisés dans le tourisme ainsi qu’une bonne partie de son conseil d’administration. A signaler l’absence du DG de l’ONMT, Abbès Azouzi, pour cause d’un emploi de temps trop chargé.

Palais des Roses : Mariott en embuscade
Chaude réaction de l’homme d’affaires égyptien, Ahmed Ahmed concernant l’intention de vendre le Palais des Roses, savamment distillée dans les couloirs et les lambris des hôtels et des palaces ces derniers jours. Le groupe Dallah Baraka, clame-t-il, est l’un des plus grands investisseurs dans le monde arabe avec 320 sociètés et 22 compagnies d’assurance. «Si nous avons récemment injecté 8 millions de dollars dans le Palais des Roses, ajoute-t-il, ce n’est certainement pas pour le vendre».
Selon le représentant de Dallah Baraka, l’hôtel devra accueillir de grandes enseignes comme Mariott ou le Méridien, dont la présence actuelle se limite à un simple logo.

Trois thèmes au rendez-vous des Assises nationales
Pour ces Assises nationales du tourisme, trois thèmes ont été retenus dont la dynamique commerciale qui sera pilotée par Kamal Bensouda, lequel vient de démissionner de ses fonctions de président de la commission Promotion et Marketing au sein de la Fédération du Tourisme. Raison invoquée : agenda trop chargé. La relève sera assurée par Azzedine Skalli, président de S’Tours.
Concernant les autres thèmes, la dynamique industrielle sera diligentée par Fouad Chraïbi, précédemment directeur général d’Accor Maroc, et actuellement consultant du tourisme. Quant à la dynamique institutionnelle, elle sera conduite par Azzelarab Kettani, assisté par Isabelle Bennani.

Les Assises nationales du tourisme décalées d’un samedi
Les Assises nationales du tourisme se tiendront le 4 décembre et non le 27 comme annoncé précédemment. A l’origine de ce remue-ménage, la concomitance de l’événement avec le Congrès de l’Association des agences de voyages britanniques (l’ABDA), qui se tient à Miami.
Abass Azouzi devra notamment faire le déplacement en compagnie de quelques professionnels. L’ABDA tient son congrès annuel au mois de novembre à Marrakech.

Echos de Fès
Les compagnies GB Airways et LTU ont démarré leurs activités le mardi 3 novembre pour des dessertes en vol régulier qui entre Fès et respectivement, Londres et Munich. Parallélement l’espagnol Travel Plan opère un repositionnement stratégique de ses vols à partir du 3 décembre. Deux liaisons relieront ainsi Barcelonne, réservoir de touristes en quête de produits culturels et la ville spirituelle. Cette augmentation des dessertes sur Fès libère la ville de sa traditionnelle dépendance avec le circuits des villes impériales.

AFAC tient son Congrès au Maroc
Après Selectour, Carlston wagonlit et Thomas Cook, c’est au tour de l’AFAC de choisir Fès pour tenir ses assises. Plus de 550 agences sont attendues dans la capitale spirituelle ce 18 novembre. Par ailleurs, début novembre, le CRT de Fès a accueilli au Palais Jamai, les dix plus grandes agences organisatrices de congrès avec le concours du groupe Accor. Une opération qui ne s’est pas limitée au cadre strict du travail, puisque les agents de voyages, après un f’tour marocain servi dans les règles de l’art, ont assisté à une causerie religieuse sur l’Islam et ses préceptes. Les épouses ont eu droit le lendemain à une séance de Hamam. Une visite de la Médina à travers ses métiers anciens a aussi été organisée le lendemain. Laborieux ramadan à Fès.

La RAM revient sur Essaouira
La ville d’Essaouira sera desservie à partir du 15 décembre 2004 par 2 fréquences hebdomadaires avec une formule « Week-end». Ce nouveau réseau vise à : satisfaire les besoins de la clientèle marocaine pour les déplacements affaires, individuels et touristiques, tant à l’intérieur du réseau domestique que sur le réseau régional par des vols sur Malaga, Lisbonne et Las Palmas.

La réforme de la TPT traîne
Il n y a pas eu de surprise dans la loi de Finances 2005 pour le secteur touristique. La frustration des opérateurs se confirme d’autant plus que la réforme de la TPT n’a pas été conclue à temps pour servir de relais et pallier les restrictions budgétaires, note-t-on dans la profession. Rappelons que le Budget de l’ONMT pour 2005 est maintenu à son niveau de 2004.

Les arrivées en augmentation jusqu’au mois d’octobre
Le nombre de touristes ayant visité le Maroc durant les huit premiers mois de 2004 a augmenté de 17% par rapport à la même période de l’année 2003, a annoncé l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) à Madrid. L’OMT a enregistré une reprise spectaculaire du tourisme à travers le monde durant cette période et notamment dans le monde arabe (sud de la Méditerranée), où l’Egypte s’est taillée la part du lion avec un afflux de plus de 49% de touristes étrangers (+ 52% de recettes), suivie de la Tunisie (+19%) et du Maroc (+ 17%). L’édition d’octobre 2004 du « Baromètre OMT du tourisme mondial » rendu public par cette organisation ayant son siège à Madrid, indique que, contrairement à 2003, les recettes touristiques engrangées par le Maroc sont également en hausse (+3% à la date de juin 2004).

Nouveau plan d’aménagement de la fiscalité locale
C’est lundi dernier que le nouveau plan d’aménagement de la fiscalité locale devait être présenté à la CGEM par le ministère de l’Intérieur.
Cette réforme qui concerne la suppression et le regroupement d’un certain nombre de taxes jugées économiquement contre-productives, est attendue avec impatience par la profession.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *