Coulisses : Les délégués du tourisme à l’étranger interdits de parole

Les délégués du tourisme à l’étranger interdits de parole
De source bien informée, le ministère du Tourisme vient d’interdire aux délégués de l’ONMT en poste à l’étranger de s’adresser à la presse ou aux professionnels. Une décision émise par circulaire qui rappelle une autre. En effet, depuis la mi-2004, les délégués touristiques en poste dans les régions ont reçu une interdiction formelle de communiquer les chiffres aux professionnels. Que cherche-t-on donc à passer sous silence?

Assises de Ouarzazate : les professionnels inquiets
Plus de 800 invitations ont été envoyées à différents opérateurs et partenaires pour les prochaines Assises internationales du tourisme prévues à Ouarzazate. D’après un opérateur qui suit le dossier de très près, seuls 30% des invités ont été confirmés. Les invitations n’ont commencé à être envoyées qu’à partir du 23 décembre. La coordination des Assises, normalement du ressort du ministère, serait confiée à des consultants. Les engagements terrestres sont revenus à une société casablancaise.

Prérogatives des CRT : pas en juin 2005
La rencontre entre le Premier ministre, le ministre du Tourisme et le Comité supérieur du tourisme, le 23 décembre dernier, a accouché d’une recommandation. Driss Jettou a en effet ordonné au ministre du Tourisme et au président de la Fédération du Tourisme, de fixer les rôles et les missions du CRT d’ici juin 2005. De leurs côtés, les CRT déjà constitués s’étaient réunis la veille, soit le 22 décembre, pour se concerter sur la question.

Kamal Bensouda pour des CRT bien lotis
Le président du CRT de Marrakech estime que le financement est une question essentielle pour la survie des CRT. Faute de quoi, a-t-il estimé, ces institutions « cesseront d’exister ».
Pour cela, les CRT doivent être régis en tant qu’institutions, au même titre que les Chambres de commerce et d’industrie et non comme « des associations à but non lucratif, comme c’est le cas aujourd’hui », a-t-il fait remarquer. Le CRT de Marrakech qui reçoit la réception avant l’été prochain l’ABTA, un réseau britannique de distribution avec 2000 personnes, tourne à peine avec un budget annuel de l’ordre d’un million et demi de dhs !

Le groupe Tikida héritier du terrain de Dallah Baraka
Beaucoup de professionnels convoitaient le terrain situé sur la zone de Founty et anciennement accordé au groupe Palais des Roses International. D’après des sources bien informées, le terrain en question est revenu au groupe Tikida et à l’allemand Robinson.

Des professionnels en mauvaise posture
Le président de la Fédération du tourisme est accusé par les professionnels de faire le jeu du ministère. Jalil B. Taârji n’est pas quand même aussi contesté que le fameux Comité supérieur du tourisme formé entre autres de Abdelarab Kettani, restaurateur et secrétaire général de la FNT, Amyn Alami à cheval entre l’accord cadre et le cabinet CFG et un certain Fouad Chraibi, ex directeur général d’Accor Maroc, aujourd’hui devenu consultant.

La RAM mobilise ses équipes pour le Haj 2005
La phase aller de l’Opération Haj 2005 a débuté le 25 décembre 2004 et se terminera le 15 janvier 2005.
Royal Air Maroc offre une capacité de 18.576 sièges permettant aux pèlerins d’effectuer des vols directs à destination de Jeddah au départ des principales villes du Royaume.
Les sièges sont répartis ainsi, 5.468 pour Casablanca, 4.437 pour Rabat, 2.48 sièges pour Fès, 1.759 pour Oujda, 1.499 pour Tanger, 1.482 pour Agadir, 673 pour Marrakech, 673 pour Nador, 358 pour Errachidia, 358 pour Ouarzazate et 179 sièges pour Laâyoune. Lors de la phase aller, la Compagnie nationale assurera près de 70 vols. La RAM a déployé tous les efforts nécessaires pour l’opération avec l’utilisation d’une aérogare spéciale à Nouasser et entre autres, une présence à Jeddah de techniciens du Centre industriel aéronautique pour assurer l’assistance technique des avions.

British Airways offre Londres à prix étudié
British Airways en collaboration avec Visit Morocco et KTI Voyages vous propose une escapade de quelques jours à Londres à des prix très intéressants grâce à une formule vol + hôtel.
Une occasion pour découvrir enfin gratuitement le Palais de Buckingham et sa célèbre Garde Royale, visiter les nombreux musées, courir les expositions, faire du shopping au sein du prestigieux Harrod’s ou dans les populaires marchés aux Puces, faire la fête dans les innombrables pubs de la capitale… ou célébrer comme il se doit la fin d’année. Vous pourrez aussi sonner les douze coups de minuit à bord d’une des capsules du BA London Eye, la grande roue de Londres dans le nouveau quartier des Docks, parrainée par British Airways et habillée pour les fêtes comme ces “boules à neige” si kitch et so british… Prix à partir de 4 400 DH en basse saison et 5 300 DH en haute saison.
Ce package comprend le billets d’avion Casablanca-Londres-Casablanca en classe économique et 3 nuits avec petit déjeuner dans un hôtel 2*.

Un parfum pour Marrakech
Comme les grandes villes du Monde, Marrakech a désormais son parfum.
Le produit conçu par Abderrazzak Benchaâbane avec l’inspiration de Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, propriétaires des jardins de la Majorelle, est décliné en plusieurs tons : «Le soir de Marrakech», avec l’ambre, le musc, la vanille, la patchouli, le jasmin, la fleur, etc.
Une évocation du soleil de l’Orient. «La Sultane des Coeurs» est un parfum de raffinement et de séduction, et le «Mogador» est une véritable rencontre entre les vents alizés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *