Coulisses : L’organigramme de l’Office est tombé

L’organigramme de l’Office est tombé
Le ministère des Finances a apporté quelques corrections à l’organigramme cible de l’ONMT. Après négociations, sur les six directions proposées, quatre ont été retenues. La direction des ressources humaines à été intégrée comme département à la direction administrative et financière. Idem pour la direction juridique rattachée à la direction du Patrimoine. L’innovation à signaler concerne surtout la direction de la communication et la direction marketing, qui, elle, n’a pas encore de directeur.

Le CMKD fait peau neuve
Le consortium maroco-koweïtien de développement fait l’état des lieux de ses investissements au Maroc, le 17 juin prochain, à l’hôtel Farah à Casablanca. A l’occasion, le directeur général du groupe passera en revue les projets et les réalisations, et lancera la nouvelle campagne de communication. Dernièrement, tous les hôtels Farah ont fait peau neuve.

Les agences de voyages reviennent à la charge
Après une brève accalmie, les agences de voyages reviennent à la charge. La FNAVM veut inscrire l’abattement de 50% de l’IS sur le chiffre d’affaires réalisé en devises et l’exonération de la TVA sur les prestations des agences à l’export. Rappelons qu’en matière du tourisme d’affaires et billetterie, les agences de voyages réalisent 60% du chiffre d’affaires du transport aérien au Maroc, estimé à 1,850 milliard de dirhams. En ce qui concerne le tourisme de loisirs et la Omra, les agences accaparent respectivement 70% de chacune des deux activités. Par ailleurs 50% des activités incentives, les congrès et les séminaires, les agences de voyages réalisent 50 pc de cette activité au niveau national.

Le wali reçoit les corporations casablancaises
Après les restaurateurs, c’est au tour des agences de voyages d’être reçues à la wilaya de Casablanca. M’hamed Dryef, qui invite les agences de voyages casablancaises, à adhérer à la vision 2010, a souligné que la tenue de cette réunion s’inscrit dans le cadre de la concertation, du dialogue et de l’ouverture de la wilaya sur son environnement. Le wali a aussi promis que toutes les mesures seront prises pour faire respecter la législation dans l’exercice de cette profession. Rappel salutaire en vue des préparatifs des prochaines opérations religieuses.

Le mariage Accor-Club-Med précurseur d’autres rapprochements
En contrôlant Club Med, Accor qui est aussi propriètaire de Coralia, va occuper la totalité des niches du marché des clubs de vacances. A noter que ce mariage avec Club Med est l’une des grandes opérations de concentration dans le secteur hôtelier. Jusque-là, seuls les TO et les compagnies aériennes étaient concernés par les acquisitions et les fusions absorption.

Charters : les pilotes français veulent des normes supérieures
Les normes de l’OACI seraient-elles dépassées? Le syndicat français des pilotes de ligne juge les conditions retenues pour la mise en place d’une compagnie charter insuffisantes. Le SNPL exige l’application des normes européennes jugées plus restrictives. De son côté, le ministre français de l’Equipement et des transports vient de mettre en place un label de qualité pour les compagnies régulières et charters utilisés par les Tour Opérateurs. Ce label basé sur les normes de l’OACI est rejeté par les pilotes. Cette liste pénalise beaucoup de compagnies africaines dont la RAM mal classée.

La RAM se repositionne sur Agadir
Nous avions évoqué dans notre dernier supplément Tourisme, la rencontre entre le staff de la RAM et le CRT d’Agadir. La stratégie d’offre en capacité de Royal Air Maroc sur cette destination s’articule ainsi.
Concernant le marché français et les vols charters, la RAM a initié un partenariat avec le TO «Etapes Nouvelles » prévoyant 7 fréquences par semaine sur l’année 2004, au départ de Paris (Charles De Gaulle), Lyon, Nantes, Toulouse, Metz et Marseille.
La Compagnie prévoit le passage à 10 fréquences à partir de 2005. Pour les vols réguliers, la Compagnie a mis en place une importante capacité entre Agadir et Paris avec l’injection d’un deuxième vol quotidien à partir de juillet 2003, avec une politique tarifaire agressive. Nous y reviendrons. Royal Air Maroc a également lancé une nouvelle desserte : Agadir-Strasbourg depuis avril 2004 pour permettre à la ville de tirer parti du fort potentiel de la région Alsace-Lorraine. Marché Italie : suite à plusieurs annulations de vols charters par des Tours Operators, Royal Air Maroc a transformé des séries charter en régulier, afin de maintenir la destination dans son programme des vols (ex : Agadir -Milan en 2004). Pour 2005, la Compagnie prévoit de transformer le reste du programme charter en régulier. Marché Allemagne : la Compagnie a programmé 4 chaînes charter sur Agadir, au départ de Hanovre, Hambourg, Stuttgart et Munich. Marché Suisse : Royal Air Maroc a injecté une fréquence hebdomadaire depuis l’été 2003, entre Agadir et Genève.

Berrada et Atlas Blue
Le président Mohamed Berrada a rappelé que « la création de la Compagnie low cost de Royal Air Maroc s’inscrit dans une vision gouvernementale qui consiste à doter notre pays d’un instrument national fort pour accélérer le développement du transport touristique », précisant que la mission de la nouvelle compagnie est d’opérer des routes de/vers la province marocaine de/vers les marchés sources du tourisme avec une offre de service point à point à un niveau de compétitivité conforme aux meilleures pratiques internationales. Il a ajouté que « cet outil national permettra de renforcer la compétitivité de l’industrie du transport aérien dans notre pays et d’en faire un vecteur majeur de la croissance du tourisme dans le cadre de la vision 2010».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *