Coulisses : Nouvelle taxe sur les maisons d’hôtes à Marrakech

Nouvelle taxe sur les maisons d’hôtes à Marrakech
Mardi dernier, plusieurs maisons d’hôtes à Marrakech ont reçu par poste une lettre les sommant désormais de s’acquitter d’une taxe sur les boissons. D’après les premiers échos, cette correspondance ne viendrait pas du Trésor. Les barèmes sont fixés comme suit: les maisons d’hôtes de première catégorie doivent payer 7 000 dirhams, ceux de la deuxième, 4000 dirhams. A suivre…

Situation morose à Agadir
De visu, la situation n’est pas rose à Agadir à la fin juin. En début de semaine, une grande enseigne allemande, située en front de mer, affichait une occupation de 150 chambres sur 700. Même constat dans les alentours. Dans les restaurants, c’est le désert de Gobi. Le Tivoli est fermé, la Statoria fait grise mine.
Même le Jacaranda, traditionnellement plein, a du mal à trouver la bonne recette. Naturellement, les raisons avancées sont nombreuses pour expliquer cette mauvaise passe.
Beaucoup y voient l’élargissement de l’Europe vers l’Est. La Pologne, la Lituanie et la Hongrie auraient déjà pris 10% à des destinations classiques comme l’Espagne et la France. Pour le Maroc, la concurrence sera rude de ce côté.

Le restaurant Les Cépages renoue avec le passé
Les Cépages redeviennent Les Cépages. La parenthèse est donc fermée sur une appellation passagère (Le Prétexe) qui a coïncidé avec plusieurs changements de gérants. Avec le retour à l’ancienne et la mise en place de la nouvelle carte, gageons que Les Cépages retrouvera son lustre d’antan.

Thaï Gardens a le vent en poupe
A peine soufflé la première bougie à Casablanca, Thaï Gardens s’apprête à célébrer d’autres ouvertures. L’enseigne, dont le master franchise sur le Maroc appartient à Fahd Yazidi, ouvrira un nouveau restaurant à Cabo Negro durant le mois de juillet prochain.

Le palace de Lucien Barrière encore dans les cartons
Quid de ce projet d’un hôtel de luxe à Marrakech dont le groupe français Lucien Barrière était le chef de file ?
Aux dernières nouvelles, le tour de table n’était toujours pas bouclé. Le palace de 130 chambres nécessite un investissement de 500 millions de dirhams. Seuls 140 millions apportés par le groupe lui-même sont disponibles. Les promoteurs sont donc toujours à la recherche d’investisseurs.

Accor gèrera-t-il le Bouznika Bay?
Les contacts sont avancés entre le groupe Accor et la BCM concernant la reprise de la gestion du Club House et du Beach Club de Bouznika Bay. Le rapprochement entre Risma et Capri pourrait être le signe annonciateur de nouveaux investissements pour le groupe Accor dans la zone de Bouznika. On parle de trois établissements hôteliers dont les chantiers commenceront en 2005.

Une agence tunisienne en ligne bouscule les T.O.
Un bel exemple à suivre pour certaines agences de voyages marocaines qui ne voient pas de salut en dehors du petit et du grand pèlerinage. Une jeune agence tunisienne veut court-circuiter les TO.
Traveltodo, nouvellement crééé, propose ses offres à la clientèle à partir des marchés émetteurs. Producteurs et distributeurs sont encore en train d’évaluer cette intrusion.
La nouvelle agence, met en vitrine une sélection d’offres permanentes de quelque 800 prestataires du tourisme en Tunisie et 55.000 à l’étranger grâce à l’adoption de la solution « Planitgo » d »Amadeus. Elle promet des tarifs inférieurs de 20 à 50% ! Le paiement en ligne sur le site peut être effectué par les cartes Visa internationales ou par le e-dinar, monnaie électronique tunisienne. Traveltodo table sur 60.000 clients en 2004, 500.000 en 2006 et 1,5 million en 2008.

Marrakech aura sa plage
Le parc aquatique pour Marrakech avance à pas de géant. D’un investissement total de 105 millions de dirhams, le projet couvre une superficie de 20 hectares et compte comme activité principale les loisirs aquatiques et comme activités secondaires, la volerie de faucons et un mini-golf.
Côté retombées, pas moins de 260 emplois et un objectif de 550 000 visites annuelles. Reste à Patrick Marchand, directeur général de Sefipar, entreprise qui exploite le parc, de convaincre ceux qui pensent qu’un tel projet n’aura pas de répercussions sur la nappe phréatique.

Flywest veut attirer des Bretons à Marrakech
Le TO Flywest basé dans la Bretagne française veut puiser dans le réservoir des 600.000 finisterriens qui quittent annuellement cette région pour des voyages à l’étranger. En concertation avec son partenaire marocain «Ksar Towers» qui a ses quartiers à Marrakech, l’opérateur veut attirer vers la ville ocre, le marché d’affaires abondant dans toute la Normandie et l’Ouest de la France. L’objectif dans un premier temps est de récupérer les parts perdues ces trois dernières années.

Des Suisses en repérage au Maroc
34 journalistes de l’Association suisse des journalistes du tourisme ont effectué un voyage de 5 jours du 13 au 17 juin pour relancer et repérer Marrakech. La RAM et l’ONMT se sont mobilisés aux côtés du CRT de Marrakech.
Le marché suisse, dominé par une vingtaine de TO, est classé en 11e position à Marrakech avec 42 000 arrivées. La RAM transporte 85 000 passagers, y compris hommes d’affaires et MRE. Dans sa programmation aérienne, il y a quinze dessertes sur la Suisse dont 3 vols directs sur Marrakech au départ de Zurich et Genève, inaugurés en avril dernier.

Fès : l’opération de classement bouclée
L’opération de classement des gîtes et auberges touristiques dans la zone de Fès est bouclée. En attendant les signatures nécessaires dont celle du wali, on peut dire que la région placera ce produit assez vite dans les brochures des TO.

Ouverture du Ksar Kaissar à Kelâat M’gouna
Le Kasar Kaissar se situe à cinq kilomètres de Kelâat M’Gouna. Ouvert en même temps que le Festival des roses au mois de mai, l’établissement, propriété d’un particulier, est un village de vacances de première catégorie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *