Coulisses : Pas de problèmes entre la RAM et la CDG

Pas de problèmes entre la RAM et la CDG
Les esprits imaginatifs ont cru voir lors d’une conférence de presse à Ouarzazate, une scène de ménage, quand le P-dg de la RAM, Mohammed Berrada, parlant de Atlas Hospitality, a lancé : «la CDG nous rejoindra quand elle voudra!». Il n’en est rien. La CDG assure qu’une rencontre sur Atlas Hospitality est prévue la semaine prochaine. Les retards enregistrés dans le rapprochement entre la Sotoram et la Sogatour découlent, dit-on, de simples problèmes techniques. A suivre.
La RAM finalise le rachat des hôtels de l’ONMT
En marge des 5ème Assises du Tourisme à Ouarzazate, le Groupe Royal Air Maroc procède à la signature de l’acte d’achat, par sa filiale Atlas Hospitality, de 4 unités hôtelières à Oujda, Chefchaouen, Khenifra et Taliouine, propriétés de l’Office national marocain du tourisme. Le coût d’acquisition s’est élevé à 30 millions de dirhams auxquels il convient d’ajouter un premier plan de rénovation de 25 millions de dirhams étalé sur deux ans. Au global, les unités disposent de 360 chambres et 10 suites, soit 740 lits et d’un effectif de 160 employés. L’assiette foncière de l’ensemble du parc hôtelier représente une surface de 15 hectares.
Engagement bancaire, effet d’annonce ?
Mis à part Attijariwafabank dont le fonds Azur d’un montant de 1 milliard de dirhams est opérationnel depuis ce lundi avec un taux d’intérêt à un seul chiffre pour une durée de quinze ans, peu d’informations filtrent sur l’engagement des autres banques dans le financement des stations balnéaires. A rappeler que certaines institutions comme la BCP ont juste émis le souhait de rejoindre Attijari sans aucune précision au niveau des délais et du montant de leurs engagements.
Agadir lance un appel d’offres pour la desserte de Ouarzazate
Le concept de régionalisation marche à grands pas dans le Souss. Les autorités et les opérateurs locaux viennent de lancer un appel d’offres pour une desserte Agadir-Ouarzazate, à raison de quatre rotations hebdomadaires. C’est la première d’une longue série qui concernera aussi des liaisons avec d’autres villes et d’autres destinations comme les Iles Canaries. A suivre.
L’Observatoire du tourisme repoussé jusqu’au 8 février
Encore un report. Face aux remarques de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH), le ministre du Tourisme a été contraint de déplacer la naissance de l’Observatoire du tourisme au 8 février prochain. D’ici là, la fédération hôtelière validera les statuts par son conseil d’administration. Gageons que d’autres associations l’auront fait.
Gérard Pelisson décoré du Ouissam Alaouite
Sur cette photo, Gérard Pélisson décoré du Ouissam Alaouite de l’ordre du Commandeur pose aux côtés de Marc Thépot, directeur général Accor Maroc tout à gauche, Adil Douiri, ministre du Tourisme, et, à droite, Jean Robert Reznik, président du directoire de RISMA.
Les professionnels d’Agadir en force à Ouarzazate
La distinction de Guy Marrache, d’Holidays Services a réjoui le microcosme touristique d’Agadir. Une récompense qui revient à toute une destination qui s’est particulièrement illustrée à Ouarzazate avec l’affrètement d’un charter et la mise à disposition de quatre cars de la société FST et de quatre autres de la société Holidays Services.
Kamal Bensouda médaillé
Kamal Bensouda, décoré à Ouarzazate par SM le Roi. Une consécration pour ce professionnel qui connaît bien le monde de l’aérien, et qui est parvenu à rentabiliser et à développer une entreprise à capitaux publics dans le domaine de l’hôtellerie.
Rôle des CRT : la patate chaude
Il n’en a pas été question directement à Ouarzazate du rôle des CRT. Jalil B. Taarji dont nous publions l’entretien accordé à ALM la semaine prochaine, a eu quand même à se frotter au sujet, par le truchement d’une question posée lors de la conférence de presse tenue conjointement avec le ministre du Tourisme.
Divorce aussi à Agadir
Cela commençait à faire trop de bruit. Soucieux de son image, le groupe Méridien a procédé précipitamment il y a quelques semaines au retrait de son enseigne sur le fronton de l’hôtel Palais des Roses. La justice est en train de trancher le litige autour de cet établissement en faveur des protagonistes, lésés à savoir le groupe Dallah Al Baraka et Palm Dorint.
La Lacommanderie du Clos de Montmartre à Marrakech
L’hôtel Saâdi a accueilli dernièrement 250 personnes membres de la Lacommanderie du Clos de Montmartre, une organisation créée en 1921 et qui compte beaucoup d’hommes d’affaires. Lors de ce passage à Marrakech, ce club qui promeut le goût de la fête et la tolérance a copté trois personnalités marocaines dont Fathia Bennis et le maire de la ville, Omar Jazouli.
Sheraton perd trois établissements au Maroc
Le groupe Liwa International d’Investissements touristiques SA vient de faire part du divorce avec la chaîne Starwood. En conséquence, les ex-hôtels Sheraton à Marrakech, Fès et Agadir seront désormais gérés directement à partir du tout nouveau Royal Mirage à Marrakech. La séparation est effective depuis le 13 janvier 2005. C’est l’ancien directeur de Sheraton Marrakech, Amr Kallini, qui chapeaute la direction régionale de Liwa Group au Maroc. A suivre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *