Coulisses : Un portugais débarque au Maroc

Un portugais débarque au Maroc
Poussadas de Portugal sera présenté au Maroc le premier juin prochain à Rabat. Chaîne hôtelière prestigieuse avec un patrimoine de 40 unités installées dans des anciens châteaux, des monastères et dans des endroits magnifiques, parfois isolés, d’une beauté unique, la marque est vieille de 63 ans. L’enseigne est réputée par le cachet gastronomie régionale authentique.

Agadir : la tangérisation des prix continuent
Alors que certains professionnels ont depuis longtemps repris leur bâton de pélerin pour aller à la recherche des touristes, d’autres attendent tranquillement que ces derniers arrivent avec en plus, des demi-pensions qui frôlent désormais la gratuité à 180 euros. «C’est la tangérisation du produit », déclare un hôtelier indigné par cette pratique.

L’eau minérale très chère
Au Maroc, l’eau minérale est facturée jusqu’à 12 dirhams dans les hôtels. Cela, explique un président d’une association régionale, alors que la base du fixe des extras se situe entre 2, 5 à 3 fois le prix des extras. A l’heure où les professionnels discutent de la tarification de l’eau vis-à-vis de l’administration, il ne serait peut-être utile de parler de cette autre tarification.

Taoufiq Touflaz lève l’ancre
Le directeur de Kenzi Europa quitte Agadir à partir du 31 mai. Arrivé dans la baie ensoleillée il y a un peu plus d’une année, Taoufiq Touflaz s’était vu confier une mission difficile par la direction de la chaîne Kenzi Hotels : rénover l’établissement et assurer son extension dans les délais. Une mission analogue à celle déjà menée au Kenzi Farah Marrakech et qui était assortie de délais. Aujourd’hui, fort d’une carrière de 34 ans dont la majorité passée au sein de la chaîne Kenzi, Taoufiq Touflaz passe le flambeau au moment où à Agadir, l’activité s’éloigne du creux de la vague.

Le Palais Tazi pose problème
Des professionnels de passage à Rabat ont versé une grosse larme devant le Palais Tazi dont le sort est toujours en suspens. Le projet de transformer cet ancien palais en hôtel de luxe a du mal à prendre forme. L’idée était de construire 190 chambres et suites de luxe sur la base d’une enveloppe de 210 millions de dirhams.

L’aquarium d’Agadir envolé
Le projet de construction d’un aquarium géant à Agadir se perd dans les «on dit » et «on croit ». La convention d’investissement portant sur un investissement de 10 millions de dirhams est relégué aux oubliettes. Le Libanais pressenti ne donne plus de signe de vie.

Echos des Assises régionales à Fès
C’est à la capitale spirituelle qu’est échu l’honneur d’abriter les premières Assises régionales du tourisme, conformément à l’accord-cadre.
Les autorités locales veulent faire de l’événement un véritable reflet de cette destination touristique. Au programme notamment, une présentation du plan marketing de la ville, ainsi qu’un bilan d’étape de la vision 2010. Pour rappel, le ministère du Tourisme, la Communauté urbaine et la région de Fès-Boulemane ont financé une étude confiée à une société espagnole, «Tourisme & Loisirs, basée à Barcelonne. L’étude portait sur l’aménagement touristique de la ville, avec pour maître d’ouvrage délégué l’Agence urbaine de Fès. Montant estimé, environ 2 millions de dirhams. Divorce en douceur entre Accor et Régional Airlines

Club Med inaugure son village de la Palmeraie
L’inauguration du village Club Med Marrakech la Palmeraie aura lieu le 12 juin.
L’événement sera ponctué par la signature du partenariat Club Méditerranée-CDG et de la présentation du programme Trident hiver 2005 qui comporte selon les indiscrétions de nombreuses innovations.

Un tarif promotionnel de 980 dirhams
Deux fréquences hebdomadaires Casablanca-Essaouira avec départ vendredi et dimanche et retour samedi et lundi. Ce programme n’a pas mis long feu. Le mois de juin 2003, premier test a été fatal.

Des CRT toujours sans domicile fixe
Les CRT de Casablanca, Agadir, Marrakech et Fès sont les seuls à disposer d’un siège, même provisoire pour certains, et à marcher sur pied.
Les CRT de Ouarzazate, de Tanger et ceux des provinces du Sud, n’ont pas encore de local. Pour certains, le budget n’est pas encore défini, ce qui est en contradiction ouverte avec l’accord-cadre.

Hamid Benhatar dirigera le Sofitel Agadir
Le contrat de location signé entre le groupe Accor et l’hôtel Millenium prend effet à partir du premier juillet prochain. Le groupe Accor est en train de procéder aux dernières modalités pour la commercialisation et la mise à niveau de l’établissement à ses standards.
Il y aura certainement des investissement supplémentaires. Le nom du futur directeur de l’établissement est déjà connu : il s’agit de Hamid Benhatar, un marocain qui était jusque-là à la tête du Sofitel Djerba en Tunisie.
Sur les 1 600 employés d’Accor Maroc, seuls 16 sont étrangers, ce qui fait souvent dire souvent à Marc Thépot que Accor est un groupe d’abord Marocain.

Huitième édition de Marocotel
Sur le sillage de France Expo, la huitième édition du Salon de la CFCIM dédié à l’hôtellerie et à la restauration se tient du 9 au 12 juin à Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *