Crédit Agricole du Maroc : La performance se confirme au 1er semestre

Crédit Agricole du Maroc : La performance  se confirme au 1er semestre

Le premier semestre 2019 a été pour le Crédit Agricole du Maroc synonyme d’amélioration de la capacité bénéficiaire et du renforcement de son assise financière.

Un semestre réussi pour Crédit Agricole du Maroc. Le Groupe bancaire affiche des réalisations positives au titre des six premiers mois. Une performance qui s’inscrit en ligne avec les objectifs du plan stratégique du Groupe. Le premier semestre 2019 a été pour le Crédit Agricole du Maroc synonyme d’amélioration de la capacité bénéficiaire et du renforcement de son assise financière. A cet effet le produit net bancaire s’est amélioré de 5% à fin juin pour atteindre les 1,9 milliard de dirhams.

«L’augmentation du niveau du PNB du Groupe est principalement due à celle de la marge d’intermédiation et de l’activité de marché. En progression de 2%, la marge sur commissions est, quant à elle, portée par les performances réalisées en matière de recrutement de la clientèle», explique le Groupe dans sa communication financière trimestrielle.

Le résultat net consolidé a, quant à lui, progressé de 3% grimpant ainsi à 405 millions de dirhams. De même, le Crédit Agricole du Maroc a augmenté au titre des six premiers mois de l’année ses fonds propres réglementaires de 7%. Ils sont ainsi passés de 10,3 milliards de dirhams à 11 milliards de dirhams. Une évolution qui illustre l’engagement du Groupe à respecter les exigences réglementaires. Par ailleurs, le Groupe s’engage à renforcer sa couverture des créances en souffrance par des provisions.

Il a ainsi porté le taux de couverture à plus de 70% au premier semestre. Un taux qui confirme la politique prudente du Groupe en termes d’anticipation des risques. A fin juin 2019, le Crédit Agricole du Maroc indique que les provisions pour risques généraux s’établissent à 1 milliard de dirhams au niveau des comptes sociaux, représentant ainsi 1,4% de l’encours sain des crédits à la clientèle. S’agissant des crédits distribués, le Groupe fait ressortir une progression de 2,4% par rapport à fin décembre 2018. Ainsi, le Crédit Agricole du Maroc dévoile un encours de crédits alloués à la clientèle de 83,7 milliards de dirhams. L’évolution relevée dans ce sens résulte, selon le Groupe, des avances du Fonds de développement agricole (FDA) et à celle des crédits à l’habitat aux particuliers.

Rappelons que le Crédit Agricole du Maroc s’appuie sur une stratégie commerciale orientée vers la diversification de la collecte des ressources clientèle. Une progression de l’encours de l’épargne mobilisée a été observée au premier semestre de l’année. Il s’est ainsi apprécié de 2,3% pour atteindre les 84 milliards de dirhams contre 82 milliards de dirhams réalisés à fin 2018. A noter que le Groupe Crédit Agricole du Maroc est aujourd’hui à mi-parcours de son plan stratégique.

Déterminé à relever ce challenge, le Groupe continue de mobiliser l’ensemble de ses moyens humains et techniques en vue d’atteindre l’ensemble des objectifs qu’il s’est fixés en termes de diversification de ses ressources du produit net bancaire, et ce en misant sur de nouveaux relais de croissance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *