Crédit du Maroc : plus de 35 milliards de dépôt au premier semestre

Crédit du Maroc : plus de 35 milliards de dépôt au premier semestre

Crédit du Maroc améliore son efficacité. Le groupe a enregistré des performances considérables en termes de collecte. Au moment où le marché financier marocain souffre d’un manque de liquidité, Crédit du Maroc atteint une évolution de 7,7% de ses dépôts de clientèle. Cette progression s’est chiffrée à 35,84 milliards DH. La part de marché en dépôts s’est également améliorée et ce en grimpant de 12 points pour se situer autour de 5,3% au premier semestre de l’année.

A cet égard, le groupe souligne dans son commentaire publié sur le site de la Bourse de Casablanca que «la structure des ressources reste robuste, dominée par les ressources à vue et d’épargne qui en représentent près de 80%».Même performance pour les ressources hors bilan. Dans ce sens, l’assurance épargne s’est accrue de 44% par rapport au même semestre de l’année précédente. Le premier semestre 2013 a également été synonyme de croissance des encours de crédits à la clientèle. Les crédits immobiliers ont marqué un bond de 7,2%, soit un encours de 12,10 milliards au premier semestre de l’année.

Par ailleurs, Crédit du Maroc maintient la stabilité de son assise financière. Les fonds propres réglementaires se sont établis à 5,16 milliards DH, en hausse de 4,3% par rapport à la même période de l’année précédente. Ainsi, le ratio de solvabilité consolidé se fixe à 13,06%. En revanche, le groupe a généré près de 1,05 milliard DH, de produit net bancaire, en repli de 1%.

La contraction a également touché le coût du risque, soit 237 millions DH en repli de 4%. «Cette amélioration est le fruit des mesures prises en faveur d’une meilleure qualité de la production commerciale et de la maîtrise des risques», explique Crédit du Maroc. Le résultat net part du groupe s’est établi, quant à lui, à 181 millions DH, contre 186 millions DH à fin juin 2012, en déclin de 2,8 %. Le premier semestre de l’exercice 2013 a été également marqué par la décision d’augmentation du capital social numéraire de 450 millions DH.

«Le but étant d’accompagner l’essor de la banque tout en répondant au mieux aux nouvelles exigences réglementaires», relève-t-on de Crédit du Maroc. Une campagne de promotion commerciale a été lancée vers la fin du premier semestre de l’année engageant à fin juin une accélération de l’évolution de l’encours de crédits à la consommation dont les parts de marché se sont améliorées de 18 points de base.

Le groupe a, en outre, poursuivi l’extension de son réseau. Neuf nouvelles agences ont ouvert leurs portes depuis juin 2012, portant la taille globale du réseau Crédit du Maroc à 345. Notons que Crédit du Maroc engage actuellement une réflexion sur un nouveau plan quinquennal. «Ce projet d’entreprise, entièrement tourné vers la satisfaction clientèle, place au centre de ses préoccupations l’amélioration de l’efficacité et de la performance de la banque, en mettant l’accent sur les ressources humaines et l’optimisation des processus», conclut-on de Crédit du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *