Crédits à l’équipement au premier trimestre : Industries et tertiaire, les grands clients…

Crédits à l’équipement au premier trimestre : Industries et tertiaire, les grands clients…

L’encours destiné aux industriels opérant dans les industries alimentaires et tabac a accusé une baisse de l’ordre de 460 MDH basculant ainsi à 7,4 MMDH à fin mars 2018 contre 7,85 MMDH accordés au 1er semestre de l’année précédente.

Ils représentent 171,32 milliards de dirhams de crédits bancaires alloués à fin mars. Les crédits à l’équipement ont enregistré au premier trimestre de l’année une hausse de 12,8% par rapport à la même période de l’année passée se consolidant ainsi de 19,40 milliards de dirhams. L’encours global des crédits à l’équipement au titre des trois premiers mois de l’année va en grande partie au secteur secondaire. Au moment où 13 milliards de dirhams de crédits à l’équipement ont été alloués à «l’agriculture et la pêche», un encours de 81,92 milliards de dirhams a été accordé aux industries et 76,39 milliards de dirhams au secteur tertiaire. En analysant la répartition sectorielle des crédits à l’équipement, il ressort que les crédits accordés au secteur secondaire se sont appréciés de 10,09 milliards de dirhams comparé à la même période de l’année passée.

A cet effet, 36,25 milliards de cet encours ont été attribués à la branche électricité, gaz et eau, soit 890 millions de plus que le premier trimestre de l’année précédente. Les industries de transformation arrivent en deuxième position avec un encours global de 20,53 milliards de dirhams, en amélioration d’environ 2 milliards de dirhams. Les crédits à l’équipement alloués aux industries extractives se sont également inscrits en hausse. Ils sont ainsi passés de 9,67 milliards de dirhams au premier trimestre 2017 à 14,14 milliards de dirhams au premier trimestre 2018. En revanche l’encours destiné aux industriels opérant dans les industries alimentaires et tabac a accusé une baisse de l’ordre de 460 millions de dirhams basculant ainsi à 7,4 milliards de dirhams à fin mars 2018 contre 7,85 milliards de dirhams accordés au premier semestre de l’année précédente. Les industries métallurgiques, mécaniques et électroniques ont réalisé des crédits à l’équipement de 4,93 milliards de dirhams contre 4,83 milliards de dirhams une année plus tôt.

S’agissant du secteur tertiaire, les crédits à l’équipement des transports et communications se sont élevés au premier trimestre de l’année à 19,22 milliards de dirhams alors qu’ils se situaient autour de 10,75 milliards de dirhams une année auparavant. Les administrations locales ont dans ce sens contracté des crédits de l’ordre de 17,05 milliards de dirhams, soit un encours additionnel de 1,8 milliard DH. Au niveau des hôtels et restaurants, les crédits à l’équipement sont estimés à 9,96 milliards de dirhams contre 9,78 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année passée. Les crédits accordés à la branche commerce, réparations automobiles et d’articles domestiques se sont légèrement améliorés aux trois premiers mois de l’année. Ils sont ainsi passés de 9,01 milliards de dirhams au premier trimestre de l’année dernière à 9,03 milliards de dirhams cette année.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *