Crédits bancaires: Les créances en souffrance dépassent les 60 milliards DH à fin juin

Crédits bancaires: Les créances en souffrance dépassent les 60 milliards DH à fin juin

Pour un encours global de 245,05 milliards de dirhams, les crédits immobiliers se sont améliorés de 2,1%.
792,49 milliards de dirhams, tel est l’encours de crédits accordés à fin juin 2016. Ces prêts marquent une évolution de 2% par rapport au montant débloqué au même mois de l’année précédente. C’est ce qui ressort des statistiques monétaires publiées récemment par Bank Al-Maghrib.
Au titre du sixième mois de l’année, les crédits à la consommation ont grimpé de 5% comparé à la même période de l’année passée. L’encours octroyé dans ce sens s’élève à 48,04 milliards de dirhams, soit 2,28 milliards de plus que l’année dernière.

Les crédits à l’équipement se sont consolidés de 3,2% pour atteindre 144,392 milliards de dirhams à fin juin 2016. Bank Al-Maghrib souligne, à cet effet, un encours additionnel de 4,48 milliards de dirhams par rapport aux prêts accordés à fin juin 2015. Les crédits immobiliers ont également connu une hausse au sixième mois de l’année. Pour un encours global de 245,05 milliards de dirhams, ces prêts se sont améliorés de 2,1%. Cette progression est tirée par une évolution contrastée à la fois des crédits à l’habitat et de ceux accordés aux promoteurs immobiliers. A cet effet, les crédits à l’habitat ont atteint un encours de 184,99 milliards de dirhams, en progression de 5,6%. En revanche, les crédits aux promoteurs immobiliers se sont nettement rétractés au sixième mois de l’année pour se situer autour de 57,07 milliards de dirhams. La baisse relevée est de 6,7% perdant ainsi plus de 4,09 milliards de l’encours octroyé à fin juin 2015.

Les comptes débiteurs et crédits de trésorerie ont timidement reculé perdant sur l’année 915 millions de dirhams. S’agissant des créances en souffrance, ces dernières se sont chiffrées à 60,32 milliards de dirhams affichant à fin juin une progression de 8,6%.
Par répartition institutionnelle, le public s’est vu accorder 50,84 milliards de dirhams de crédits, soit 2,08 milliards de dirhams de plus qu’à la même période de l’année passée. De cet encours, les administrations locales se sont vues accorder 14,14 milliards de dirhams au moment où les sociétés non financières publiques ont octroyé des crédits de l’ordre de 36,7 milliards de dirhams.

Les prêts du secteur privé ont atteint à fin juin plus de 636 milliards de dirhams, en amélioration de 2,6%. L’encours des sociétés financières privées s’est, dans ce sens, établi à 327,53 milliards de dirhams, en hausse de 1,3%. Les prêts octroyés aux ménages et institutions sans but lucratif au service des ménages ont affiché une progression de 4%. Leur crédit s’est situé autour de 308,46 milliards de dirhams, soit un encours additionnel de 11,96 milliards de dirhams par rapport au même mois de l’année passée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *