Crédits bancaires: Ralentissement observé à fin août

Crédits bancaires: Ralentissement observé à fin août

Selon la banque centrale, «la diminution du crédit bancaire résulte principalement du repli de 2,3% des facilités de trésorerie, de 1,3 % des concours à la promotion immobilière et de 0,6% des crédits à l’équipement».

En comparant avec le même mois de l’année précédente, la décélération des crédits bancaires est évaluée à 3,2%. «L’évolution du crédit bancaire trouve son origine dans le ralentissement du rythme de croissance des concours au secteur privé de 5,2 à 4,2%, lié à la décélération tant des prêts destinés aux ménages de 7,6 à 7,2% que de ceux aux sociétés non financières privées de 3,8 à 2,1%», explique Bank Al-Maghrib. Ainsi, l’encours des prêts accordés au secteur privé s’est établi à fin août 2014 à 618,4 milliards de dirhams.

De même, les prêts destinés aux sociétés non financières privées ont atteint les 345,11 milliards de dirhams au huitième mois de l’année.

Par objet économique, les crédits immobiliers ont atteint un encours de 234,31 milliards de dirhams contre 4,07 milliards de dirhams une année auparavant, soit une variation de 1,8%. De ce total, les crédits à l’habitat totalisent des prêts de l’ordre de 166,24 milliards de dirhams contre 64,12 milliards de dirhams accordés aux promoteurs immobiliers. Les crédits à l’équipement se sont élevés à fin août à 140,53 milliards de dirhams au moment où les crédits à la consommation ont avoisiné les 43,61 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *