CRI-Kénitra : Un bilan satisfaisant

Durant l’année 2004, le nombre d’entreprises créées, selon le Centre régional d’investissement (CRI) de la région Gharb-Chrarda-Béni Hssen (dont le chef-lieu est Kénitra), a enregistré un accroissement soutenu.
Avec 659 unités, pour un montant d’investissement de 179 millions de DH, le nombre d’emplois générés a atteint les 2660, soit une augmentation de 50 % par rapport à l’année 2003. Selon leur nature juridique, les entreprises créées selon CRI de Kénitra pendant l’année 2004, montrent la prépondérance des personnes physiques avec 420 unités, suivies des sociétés à responsabilité limitée (SARL) avec 191 unités et des sociétés en nom collectif avec 45 unités.
En prenant en considération l’activité de ces unités, on constate une prédominance d’entreprises de services (44 %), suivies du secteur du commerce (35 %), du secteur des BTP 15% et des industries (6 %). »Cette performance est le résultat d’un management basé sur la satisfaction du client et l’instauration de procédures simplifiées », assure un communiqué du CRI de Kénitra. Et pour cause, la mise en place d’une « fiche suiveuse » au niveau de ce guichet permet de chronométrer la durée de traitement des dossiers.
Cette durée ne dépassant guère les 8 heures pour une personne physique et 16 heures pour une personne morale. Le 2ème guichet d’aide aux investisseurs a étudié 676 projets, multipliant ainsi par six le résultat réalisé en 2003. Ces projets totalisent un montant d’investissement supérieur à 2 milliard de DH.
Par ailleurs, le CRI a lancé une étude sur le potentiel et le profil d’une zone industrielle dans la région du Gharb-Chrarda-Béni Hssen. Le CRI a également lancé une étude relative à la mise en oeuvre d’un système d’information géographique et la réalisation d’un film documentaire sur les potentialités de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *