Crise financière : des experts examinent à la loupe les finances grecques

Des experts de la Commission européenne et de la Banque centrale européenne ont poursuivi jeudi à Athènes pour le deuxième jour consécutif un examen détaillé des finances publiques de la Grèce, dont le dérapage a plongé le pays dans une grave crise. Ces cinq experts au moins ont entamé mercredi des entretiens avec les responsables grecs pour s’informer des mesures gouvernementales prévues pour l’assainissement de l’économie après l’explosion du déficit public, estimé à 12,7% du PIB en 2009. Cet examen intervient avant que la Grèce ne soumette son programme de stabilité et de croissance à Bruxelles fin janvier. Après avoir rencontré Georges Zanias, président du Conseil national des experts financiers, responsable de la rédaction du programme de stabilité et de croissance, les experts européens devaient s’entretenir jeudi avec le ministre des Finances, Georges Papaconstantinou, et la ministre de l’Economie, de la Concurrence et de la Marine marchande, Louka Katséli. Ils doivent quitter Athènes vendredi. Mardi, le gouvernement socialiste de Georges Papandréou a annoncé sa décision de ramener le déficit du pays dans les limites du pacte de stabilité, à moins de 3% du PIB, en 2012, un an plus tôt que prévu. M. Papandréou avait initialement tablé sur la réduction du déficit public à moins de 3% d’ici 2013 mais, vu les pressions de l’UE et des marchés, il a été contraint de revenir sur sa décision, selon la presse grecque. Les experts européens «seront informés des mesures qui seront adoptées pour renforcer la compétitivité de l’économie grecque et ramener le déficit à moins de 3% d’ici 2012», a relevé à l’AFP une source du ministère des Finances.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *